Il a fallu quelques larmes à Eli, l’indignation de Big Blue Nation, puis à Ben McAdoo et Jerry Reese qui ont vu leur carte-clé révoquée – ils devraient vérifier auprès de Tom Coughlin comment conserver leur adhésion au club des Giants – et les choses reviennent à la normale.
Aussi normal que cela puisse être avec une équipe de 2-10 qui a ses bagages emballés pour le prochain voyage en bateau d’Odell Beckham à Miami après des boissons avec le Biebs.
Les Giants sont toujours une équipe foireuse, Manning a réussi à reprendre son poste de quart partant et une fois de plus, ils sont de retour pour ne pas avoir l’intention de faire jouer la recrue Davis Webb dans une saison perdue.
La mauvaise exécution de Ben McAdoo de son plan QB la semaine dernière a exaspéré les fans des Giants. Il a commencé Geno Smith à abandonner les Jets quand Manning a refusé de jouer juste la première moitié, mais au moins McAdoo avait l’intention d’obtenir Webb sur le terrain dans le dernier mois de la saison.
Cela permettrait aux Giants de déterminer s’il a le potentiel de leur permettre de passer sur Sam Darnold ou Josh Rosen avec ce qui est maintenant le deuxième choix du repêchage de 2018 et de prendre possession de Penn State contre Saquon Barkley. dans les choix.
Alors que succomber au jeu de puissance de Manning pour reprendre son travail après que McAdoo ait été mis en boîte était nécessaire pour empêcher une révolte au MetLife Stadium pour le match de cette semaine contre Dallas, il était dérangeant d’entendre le coach intérimaire Steve Spagnuolo dire à sa première conférence de presse mercredi que le seul plan de QB actuellement sur la table est pour que Manning commence. La seule façon pour les Giants de passer sur Sam Darnold ou Josh Rosen, c’est s’ils croient que Davis Webb est une gemme cachée au troisième tour comme Russell Wilson. (Jim Rogash / Getty Images)
“L’objectif numéro un en ce moment est de trouver un moyen de battre les Cowboys de Dallas. Je peux vous le dire “, a déclaré Spagnuolo. “Et, chaque semaine, nous allons parler de ces autres choses, mais maintenant, au milieu de tout ce qui se passe avec les changements et quoi que ce soit, petits ajustements ici et là, l’accent sera toujours de battre le Dallas Cowboys. ”
Spags a dit qu’il est allé avec son “instinct” en choisissant Manning.
Grands instincts.
Il n’avait aucun moyen de démarrer Smith et risquer une autre révolte des fans et Webb n’est pas encore prêt. Smith sera numéro 2 cette semaine sans aucune indication quand Webb va monter. Une seule chose est certaine: Smith n’est pas l’avenir des Giants.
Manning n’a pas perdu de temps à s’assurer que son one-game comme sauvegarde était une aberration d’un match. Peu de temps après que McAdoo ait été congédié lundi, Manning était à l’oreille de Spags pour lui dire qu’il voulait récupérer son travail. Spags est sur une audition de quatre semaines pour obtenir le travail d’entraîneur principal – sa défense No. 32 et deux de ses joueurs étant suspendus cette saison pour briser des règles d’équipe ne seront pas bonnes sur son résumé – et il doit gagner des jeux. (New York Daily Nouvelles)
“Il est entré dans mon bureau – je vais vous le dire – et en tant qu’entraîneur, vous voulez que chaque joueur marche dans votre bureau avec l’intention, la résolution et la détermination qu’il a”, a déclaré Spagnuolo. “Alors, je respecte ça.”
Manning est un homme intelligent et sait que Spagnuolo, qui a interviewé Coughlin il y a deux ans mais qui a perdu face à McAdoo, avait besoin d’avoir les fans de son côté après que l’émotion pro-Eli a déferlé sur la ville la semaine dernière.
“Je lui fais savoir que je veux jouer”, a déclaré Manning. “Je veux être le quart partant. Je veux être là-bas et je voulais m’assurer qu’il le savait. Il a dit qu’il allait y réfléchir et parler avec les entraîneurs, mais son instinct a dit que je serais le quart partant et je suis heureux qu’il est parti avec cette décision et qu’il a la foi en moi que nous pouvons aller avec ce match de football ”
Spagnuolo n’avait que 10-38 en trois ans en tant qu’entraîneur des Rams de 2009-11 – records de 2-14, 7-9 et 1-15 – et pour garder le travail qu’il devait probablement battre les Cowboys et les Eagles à la maison, le Cardinals sur la route et Washington à la maison, pour attirer l’attention de Mara et Steve Tisch et le nouveau directeur général, probablement Dave Gettleman, qui était le directeur du personnel pro des Giants quand Spags était sur le personnel de Coughlin en 2007-08 et a aidé à gagner un Super Bowl.
“L’un des principaux objectifs était de demander aux gars que quand ils viennent dans le bâtiment, quand ils viennent au travail, venir au travail en attendant de gagner”, a déclaré Spags. “Voilà comment ils devraient fonctionner. Oubliez ce qui s’est passé avant. Avançons dans le bâtiment, prêts à travailler tous les jours et nous espérons gagner.
La rétrogradation de Manning la semaine dernière a provoqué une incroyable effusion de fans, de coéquipiers et d’anciens coéquipiers. Eli était très ému devant son casier la semaine dernière et a lu plus tard des lettres et des textes sincères. Tout cela l’a fait se sentir aimé, mais il ne fait pas grand-chose pour déterminer qui sera le prochain quart des Giants, peut-être dès 2018.
Smith n’était pas content quand Spagnuolo lui a dit qu’il retournait à Manning. Il a assez bien joué à Oakland qu’il aura une chance de signer en tant que remplaçant avec une autre équipe l’année prochaine. L’une des premières questions que Mara a posées à Spagnuolo après l’avoir nommé entraîneur par intérim était de savoir qui il allait commencer. Il a fait la chose la plus logique et a dit Manning.
Le problème est que les géants ne savent rien de Webb. Ils le doivent à Gettleman ou à quiconque le nouveau GM sera de laisser Webb accumuler de la bande de jeu afin qu’il puisse être correctement évalué.
Même si Spags a dit qu’il n’a pas encore discuté de ce qu’il faut faire avec Smith ou Webb avec les entraîneurs offensifs pour le dernier mois de la saison, Webb n’a pas été découragé que le plan a changé une fois de plus à aucun plan.
“Ce n’est pas à moi de décider”, a-t-il dit. “Je ne peux pas choisir ce qui se passe, tout ce que je peux faire c’est contrôler ce que je peux contrôler.”
Les Giants n’ont pas eu un choix parmi les cinq premiers choix depuis 2004 et ils aimeraient que ce soit encore 14 ans avant que cela ne se reproduise. La seule façon de transmettre Darnold ou Rosen est de croire que Webb est une gemme de troisième ronde comme Russell Wilson.
Peut-être que Mara devrait proposer la rotation du quart. Envoyer une lettre à un éditeur Rejoindre la conversation: Facebook Tweet

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *