© Photo Couillaud Pascal

L’ensemble des Girondins ouvrirent le score dès la 16e, componen Laborde. Le Landais, bien lancé componen Arambarri, partit seul au but et, du plat du gauche, ajusta Westberg. Ils concédèrent l’égalisation quelques minutes plus tard, componen faute de mordant en défense. Pallois, qui avait déjà perdu united nations ballon dès la 2e minute, manqua de conviction face à De Almeida, servi componen Do Couto. La volée de l’attaquant Tourangeau le surprit, difficile Carrasso (25e).

Bordeaux aurait pu perdre cette rencontre, sur united nations contre emmené componen De Almeida et Diarra mais Contento détourna le tir de De Almeida (71e). Mais aurait aussi pu l’emporter dans la minute suivante, sur ce hurry d’Arambarri, pour Boupendza qui croisa trop boy tir. Ou peut-rrtre un componen Laborde, dont la reprise à bout portant, dans la dernière minute du match fut repoussé componen Westberg.

Cette partie a surtout permis de donner du temps de jeu aux joueurs que Gourvennec n’utilise pas beaucoup. C’était le cas d’Arambarri, Contento, Ounas et Traoré, alors que Pablo livrait boy premier vrai match depuis sa blessure, avec Guilbert au poste d’arrière droit. Le Brésilien resta plus d’une heure sur la pelouse, d’abord associé à Pallois, puis à Sertic dans une deuxième période qu’il disputa axe gauche.

Les Girondins n’ont pu faire mieux que match nul (1-1), dans leur match amical face à Tours, le 12e de Ligue 2, vendredi. Ils eurent une motivation parfois incertaine, dans united nations stade à la toute petite affluence et eurent souvent du mal à aller vers l’avant, face à united nations adversaire appliquant united nations gros pressing sur le terrain.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *