De 19 heures jusqu’au petit matin, l’ensemble des visiteurs sont donc invités à suivre l’ensemble des pas de Poliphile, héros d’un conte en Renaissance qui part à la poursuite d’une nymphe, Polia, dont il sera tombé amoureux dans united nations rêve. Une version contemporaine du Songe de Poliphile l’ensemble des mènera du Paris médiéval (aux abords de l’île en Cité), au Paris moderne du front de Seine, jusqu’au Paris de demain, vers le Grand Paris.

Pour sa 15e édition, samedi 1er octobre, la Nuit blanche se réinvente : le parcours officiel, composé d’une trentaine d’œuvres, s’articule ainsi, pour la première fois, comme united nations récit, mais aussi united nations élan du cœur. United nations parti pris de l’équipe du Palais de Tokyo, japan, à la direction artistique cette année, qui n’est pas étranger aux événements qui ont récemment frappé Paris. Le cœur est ainsi le symbole comme le moteur de cette édition : la déambulation se fait quête amoureuse et récit initiatique au fil en Seine, au cœur même en capitale et de boy histoire.

A ceux qui sont prêts à s’embarquer dans cette épopée, la Nuit blanche propose, en plus de boy site dédié, une application à télécharger, plusieurs guides distribués le lengthy du parcours (près de 8 kilomètres, pour une durée de 2 h 30 environ) et plusieurs médiateurs. Voici une sélection d’œuvres à ne pas rater au fil plusieurs douze chapitres de l’aventure.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *