Au total, 4 300 athlètes sont attendus à Rio. Ils se partageront l’ensemble des 2 642 médailles, dont 528 médailles d’or. Toutes auront united nations dispositif en acier qui émettra united nations boy décroissant de l’or au bronze, pour que l’ensemble des malvoyants puissent l’ensemble des reconnaître  elles porteront également une inscription en braille.

United nations lanceur de disque iranien et united nations nageur syrien formeront à eux deux la première équipe de réfugiés de l’histoire plusieurs Paralympiques. C’était également le cas lors plusieurs derniers Jeux olympiques, où dix athlètes indépendants avaient représenté l’ensemble des réfugiés.

Au programme : athlétisme, aviron, basket fauteuil, boccia, canoë-kayak, cyclisme (route et piste), escrime fauteuil, équitation, football à 5 et à 7, goalball, haltérophilie, judo, natation, rugby fauteuil, tennis de table, tennis fauteuil, tir à l’arc, tir sportif, triathlon, voile, volley-ball assis. Parmi ces sports, certains sont moins populaires que d’autres.

Plusieurs sommes importantes, mais insuffisantes pour le président du comité organisateur, qui a dénoncé une « situation inédite » et annoncé plusieurs coupes budgétaires. Résultat : plusieurs cérémonies d’ouverture et de clôture plus modestes  services de transports réduits ou peut-rrtre un encore installations mutualisées pour réduire l’ensemble des frais de fonctionnement.

Lire aussi :   Dopage : le Tribunal arbitral du sport confirme l’exclusion plusieurs sportifs paralympiques russes

Lire le portrait :   Assoumani, le champion paralympique qui veut sauter toujours plus loin

Pour la première fois dans l’histoire plusieurs Jeux paralympiques, France Télévisions diffusera sur France 2 et France 4 près de cent heures de compétition en direct. La cérémonie d’ouverture commencera vendredi 7 septembre à 22 h 40, heure française, et sera diffusée sur France 2.

C’est la rallonge offerte componen le Brésil au budget de ces Jeux. Le manque d’argent menaçant la participation plusieurs pays l’ensemble des plus pauvres, la Ville de Rio a offert de débourser 150 millions de réais (42,4 millions d’euros) et le gouvernement brésilien a proposé 100 millions de réais (27,4 millions d’euros) supplémentaires. Pour compenser plusieurs dépenses imprévues pendant l’ensemble des JO, le CIO avait effectivement pioché dans le budget global de Rio 2016. L’ensemble des recettes n’ont pas permis de combler le déficit, notamment à cause plusieurs faibles ventes de tickets pour l’ensemble des Paralympiques et du manque de sponsors.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *