Le maire et le ministère de la Protection de l’environnement révéleront jeudi que les ports de la ville sont les plus sains depuis plus d’un siècle.

La ville a déclaré que les cours d’eau ont répandu des bactéries, gagné de l’oxygène dissous et que la vie marine se développe et a connu une chute d’azote, qui désoxydent l’eau, au cours des dernières décennies.

Pourtant, le rapport annuel sur la qualité des eaux portuaires de l’agence, publié au printemps, a révélé que les niveaux d’oxygène dissous dans l’eau dépassaient les normes de l’État lorsqu’il est possible de boire ou de se baigner en toute sécurité.

Le maire Bill de Blasio et le commissaire du DEP, Vincent Sapienza, ont déclaré que les ports ont profité de la modernisation du système de traitement des eaux usées de la ville, qui empêche les eaux pluviales et les déchets de s’écouler dans les océans.

“Les preuves anecdotiques de baleines, de dauphins et de phoques retournant au port de New York abondent, et nos tests confirment que l’eau dans le port de New York est plus propre aujourd’hui qu’elle ne l’était depuis plus d’un siècle”, a déclaré Sapienza.

De Blasio a déclaré que son plan d’infrastructure verte de 1,5 milliard de dollars, qui comprend des toits verts, des jardins et d’autres efforts pour planter de la végétation sur des surfaces imperméables, a contribué à l’amélioration de la qualité de l’eau.

L’hôtel de ville a annoncé qu’il aurait ajouté 4 000 jardins en bordure de rue, conçus pour absorber l’eau de pluie, d’ici la fin de 2017. Dans le cadre de son plan d’infrastructure vert, 300 autres devraient être construits en 2018.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *