Les rebelles, au Yémen, ont lancé un missile balistique sur Riadului avant l’arrivée de Donald Trump

les Rebelles houthi au Yémen ont publié vendredi soir un missile balistique sur la capitale de l’arabie Saoudite, quelques heures avant l’arrivée du président américain Donald Trump, les organes de transmission de la presse internationale.

les systèmes de Défense aérienne abattu une fusée sur une des zones inhabitées, à 180 kilomètres au sud-est de riyad, indique un communiqué de presse de la coalition internationale menée par l’Arabie Saoudite.

l’Attaque a d’abord été annoncé par la presse officielle des rebelles, qui ont déclaré que c’était une fusée Burkan-1.

Avant la confirmation officielle du Riad, tv arabia, Al-Arabiya a rapporté que les forces de la coalition arabe bombarde massive d’une base de missiles près de la capitale yéménite Sanaa, contrôlée par les forces siite rebelles houthi.

la Coalition des états arabes dans le Golfe persique, la région prend en charge le retour au pouvoir du gouvernement légitime au Yémen, dans une tentative de limiter le rôle de l’Iran dans la région, Agerpres rapports. Sous la présidence de sa Trompette, Washington prend en compte l’expansion de l’appui à la coalition, sans la participation de l’armée. L’ancien président Barack Obama a réduit le rôle des États-unis dans le conflit au Yémen, en raison du nombre croissant de victimes civiles.

Donald Trump va faire, samedi, au Riad la première étape de son premier tournoi international, qui de plus sont prévus à se rendre en Israël, le Vatican et Bruxelles.

(Pourquoi?)

Publié à Fri, 19 Mai 2017 23:56:00 +0000

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *