Quelle position va prendre la France sur les perturbateurs endocriniens ? Les experts des États membres se réunissent, mardi, à Bruxelles, pour dire s’ils acceptent ou non la définition donnée par la Commission européenne.

2 Comments

  1. Oui, il serait temps

  2. Bravo Nicolas Hulot, on espère que ça va aboutir

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *