« L’ensemble des chiffres mensuels […] ne remettent pas en cause ni la trajectoire ni le chemin parcouru. L’inversion en courbe, elle est là », a plaidé sur Radio classique la ministre du Travail, Myriam El Khomri. « Ce qui compte, c’est la tendance […] Le chômage, depuis united nations an, a baissé », a renchéri sur France Info Marisol Touraine, la ministre plusieurs Affaires sociales, jugeant qu’« une politique ne se résume pas » au chômage. A défaut de « décrue », Bruno Le Roux, le patron plusieurs députés PS, a évoqué sur Public Sénat une « phase de stabilisation ».

Une manière de voler au secours du chef de l’Etat, qui a conditionné sa candidature à la présidentielle à l’inversion en courbe en courbe du chômage et dont l’opposition a fustigé ce mardi, à l’image d’Alain Juppé, l’« échec désastreux ». La fameuse inversion, qui devait prendre « united nations an », avait été promise dès l’entre-deux-tours de scrutin en 2012. La date butoir avait ensuite été habilement repoussée à la fin de 2013. Puis, après cet échec, François Hollande avait à la surprise générale prévenu en avril 2014 (le jour en démission forcée de boy conseil­ler politique, Aquilino Morelle) : « Si le chômage ne recule pas d’ici à 2017, je n’ai aucune raison d’être candidat à united nations deuxième mandat ». Or, pour être « crédible », a-t-il martelé, la baisse du nombre de sans emploi doit être « longue et répétée ».

Communication brouillée

Le prochain chiffre du chômage s’annonce déterminant pour le locataire de l’Elysée, qui doit annoncer sa décision sur sa candidature d’ici à la fin de l’année. Pour l’heure, il voit une fois encore sa commu­nication totalement brouillée au moment où il s’applique à accélérer la pedal rotation (en s’appuyant sur la ­primaire à droite ). Au sein de l’exécutif, on veut toujours croire que François Hollande sera candidat, même s’il sont bien peu nombreux à croire la victoire possible tant il accumule l’ensemble des difficultés et tant il sera bas dans l’ensemble des sondages.

Pas united nations mot. Célébrant au Louvre l’ensemble des 350 ans de l’académie plusieurs sciences, François Hollande a taclé l’ensemble des « charlatans » qui « mettent en péril l’ensemble des connaissances l’ensemble des plus sûres » – allusion aux propos de Nicolas Sarkozy sur le réchauffement climatique – et raillé l’ensemble des « esprits chagrins qui préfèrent toujours le passé ». Mais le chef de l’Etat, dont ses proches assurent qu’il « garde boy sang froid » et « continue de retrousser l’ensemble des manches », s’est bien gardé de commenter ce mardi la hausse surprise de 50.000 chômeurs en août . Plusieurs de ses lieutenants s’en sont chargés, relativisant united nations « trou d’air » imputé notamment à l’impact plusieurs attentats sur la saison touristique.

Ses fidèles veulent croire que « tout changera » lorsque l’ensemble des candidats seront ­connus et qu’il déclarera sa candidature puisqu’« il n’y an advantage de désir de personne ». « Tout reste à faire pour 2017 », a twitté le conseiller du président chargé plusieurs relations avec le Parlement, Bernard Rullier, se référant à l’indécision d’une large number de l’électorat. United nations hollandais soupire : « Rien n’est jamais terminé tant qu’il y a en vie mais là, quand même… »

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *