Olivier Sadran, le président de Toulouse, a décidé de ne pas se représenter au Conseil d’Administration en LFP. Dans united nations entretien à L’Equipe, celui qui peut ¨ºtre à la tête du TFC depuis 2001 explique l’ensemble des motifs de boy départ, pointant notamment du doigt l’attitude de ses collègues lors du dernier Conseil.

« J’ai été profondément choqué. (…) J’ai assisté à plusieurs échanges d’une violence incroyable. Oui, je parle bien de violence, de propos belliqueux, à l’encontre de certaines familles du football », s’est-il indigné. « C’est lâche vehicle je quitte united nations navire qui prend une mauvaise direction. Une très mauvaise direction. J’ai beaucoup de dégoût. Je n’ai plus envie d’être ridicule, de participer à cette mascarade. Et je n’ai pas envie que mes mots dépassent mes pensées », a-t-il ajouté, raillant notamment l’attitude du président d’Auxerre, Guy Cotret, à qui il reproche de ne pas avoir respecté ses engagements ou peut-rrtre un encore sa faculté à « mettre de l’huile sur le feu ».

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *