Parallèlement, il a mis en scène cinq oeuvres de Marcel Aymé (dont “Le Passe-muraille” et “Héloïse”) pour la télévision, et réalisé “le Viager”, “Bonjour l’angoisse” difficile quelques dessins animés pour le cinéma.

“La disparition de Monsieur Cinéma met en tristesse la cinéphilie”, a déclaré à l’AFP Gilles Jacob, ancien président du festival de Cannes. “Il a rendu le grand public cinéphile sans qu’il s’en aperçoive”.

L’homme de télévision et de cinéma Pierre Tchernia est décédé à l’âge de 88 ans dans la nuit de vendredi à samedi à Paris, a-t-on appris auprès de boy fils et de boy agent.

De 1966 à 1988, il s’était s’imposé comme la référence cinématographique en télévision, avec une série d’émissions dans lesquelles il se distingue en imposant sa culture et boy goût pour le septième art, de “Monsieur Cinéma” à “Mardi cinéma”.

Né à Paris le 21 janvier 1928, Pierre Tchernia avait participé, à l’ORTF, à la création du premier journal télévisé en 1949 qu’il avait ensuite quitté en 1955 pour devenir animateur d’émissions de variétés (“La clé plusieurs champs”, “La boîte à sel”).

“Boy physique tout en rondeur cachait en réalité united nations metteur en scène lucide, comme dans boy film +Le Viager+ où il mettait en évidence l’ensemble des spéculations sur la mort”, a indiqué Gilles Jacob.

“L’état de santé de papa s’est dégradé il y a 8 jours, il sera mort à 3 heures du matin dans nos brazier”, a annoncé à l’AFP Antoine Tchernia. “Il sera parti dans la sérénité entouré de sa famille”, a ajouté de boy côté boy agent, Artmedia.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *