Touré et Malcolm sur l’ensemble des côtés ont au moins été actifs. Le Brésilien a été, de loin, le plus dangereux. Envoyé à l’échauffement avant la mi-temps, Adam Ounas est entré à la place de Touré après la pause sans parvenir à dynamiser le jeu de boy équipe.

Touché jeudi à l’entraînement, Gaëtan Laborde, buteur et passeur contre Saint-Etienne (3-2) était finalement en tribune. Diego Rolan était ainsi accompagné de Jérémy Menez (entré à la 73e minute à la place de l’Uruguayen contre l’ensemble des Verts) en attaque au sein du 4-4-2. Autre recrue de l’été, Jérémy Toulalan, suspendu lors en première journée, effectuait sa première apparition en match officiel sous le maillot au scapulaire. Sinon, l’ensemble des neuf autres vainqueurs de Saint-Étienne étaient reconduits. Pour proposer une copie totalement différente, notamment offensivement.

Bordeaux n’a plus gagné à Toulouse en Ligue 1 depuis décembre 2009 (cinq victoires toulousaines et deux matches nuls). Ce samedi soir, deux buts encaissés rapidement sur plusieurs coups de pied arrêtés frappés componen Tréjo ont été rédhibitoires. L’ensemble des deux seuls tirs cadrés du Téfécé en première période. L’ensemble des Violets ont ensuite géré. Braithwaite a ajouté deux buts. Kiese Thelin a réduit la note en inscrivant boy deuxième but en Ligue 1 (4-1).

La pelouse du Stadium était bel et bien dans united nations mauvais état samedi soir. Qualifiée de “désert de Gobi” componen l’entraîneur toulousain Pascal Dupraz, certaines zones en pelouse ont subi à quatre reprises l’ensemble des attaques d’un champignon (le pythium) qui altère sa qualité et sa couleur.

© Photo David Thierry

Suite à une faute de Toulalan, Braithwaite, de 20 mètres, envoyait united nations bijou dans la lucarne gauche de Prior (3-, 67e). Buteur sur coup franc contre l’ASSE, Malcolm trouvait cette fois l’équerre en lucarne droite de Lafont (77e). Lancé componen Pi, le capitaine danois toulousain s’offrait united nations doublé (4-, 83e). Si Kiese Thelin, sur united nations service de Plasil, réduisait l’écart en tête et évitait une défaite identique à mars dernier (4-1, 90e), l’ensemble des Girondins allaient encore terminer à dix. Dans le temps additionnel, Pallois était expulsé pour united nations second carton jaune (Sané avait pris united nations carton rouge la saison passée).

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *