Marseille laisse passer une bonne occasion de se donner en sérénité pour deux semaines, pendant la trêve internationale, et veterans administration devoir oublier sa frustration pour préparer la réception de Metz, avant d’aller défier le PSG au Parc.

Signe que la réussite était définitivement marseillaise ce dimanche, Cheikh Ndoye trouvait le poteau sur une reprise en position fermé, consécutive à une frappe de Vincent Manceau repoussée componen Pelé (52e). Angers aurait encore pu égaliser sur une reprise d’Ismaël Traoré au dessus (66e), united nations slalom de Pierrick Capelle (72e) ou peut-rrtre un united nations coup franc de Mangani (79e).

Mais c’est finalement Capelle qui soulageait le SCO en reprenant de prêt united nations ballon que personne n’arrivait à dégager en tête (1-1, 90+3).

Hormis une frappe de Bouna Sarr dès la 2e minute, repoussée componen Petric, Marseille n’avait pas cadré une frappe avant boy but, ni créé de réel danger dans la surface plusieurs Noir et Blanc.

L’OM a cependant semblé en léger progrès défensivement, ne concédant lui aussi que peu de situations dangereuses à boy adversaire.

Juste avant la mi-temps, le portier a encore été présent pour repousser plusieurs poings une frappe de Toko Ekambi sur united nations contre, avant de voir Famara Diedhiou expédier une tête au-dessus.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *