Le milieu de terrain de Guingamp Yannis Salibur face au Rennais Pedro Teodosio Mendes lors du match de Ligue 1 le 30 septembre à Rennes.

Rennes, qui a raté united nations pénalty et joué en supériorité numérique lors plusieurs 25 dernières minutes, a arraché la victoire dans l’ensemble des arrêts de jeu (1-) contre Guingamp, vendredi 30 septembre, en ouverture en 8e journée de Ligue 1.

Il a fallu attendre l’ensemble des derniers instants en rencontre pour voir Rennes marquer sur united nations contre bien componen le jeune Adama Diakhaby, entré à la 77e, dont la reprise de volée a fait mouche (1-, 90e+3). Rennes enchaîne donc united nations quatrième succès de suite à domicile depuis le début en saison.

Le tournant du match aura été ce pénalty sifflé componen l’arbitre Nicolas Rainville à la suite d’une simulation grossière de Paul-George Ntep (65e). M. Rainville adressait même united nations deuxième carton jaune à Moustapha Diallo pour cette poussette-fantôme, contraignant l’En-Avant à finir à dix. Heureusement pour l’équité sportive, Karl-Johan Johnsson a stoppé la tentative de Grosicki, même si à dix boy équipe a fini componen craquer.

Au classement, Rennes dépasse boy rival régional et grimpe provisoirement à la 7e place avec 13 points, alors que l’En-Avant Guingamp est 9e avec 11 points. Ce derby attendu a été marqué componen la maladresse plusieurs deux équipes dans l’ensemble des 20 derniers mètres .

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *