Le Premier ministre Manuel Valls reçoit le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez (R) lundi à Matignon sur le projet contesté de réforme du Code du travail, le 14 mars 2016 - Le Premier ministre Manuel Valls reçoit le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez (R) lundi à Matignon sur le projet contesté de réforme du Code du travail, le 14 mars 2016 - AFP PATRICK KOVARIKLe Premier ministre Manuel Valls reçoit le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez (R) lundi à Matignon sur le projet contesté de réforme du Code du travail, le 14 mars 2016 - AFP PATRICK KOVARIK

Le Premier ministre Manuel Valls reçoit le secrétaire général en CGT Philippe Martinez (R) lundi à Matignon sur le projet contesté de réforme du Code du travail, le 14 mars 2016 – AFP PATRICK KOVARIK

L’ensemble des réactions “suscitées, l’ensemble des questionnements, l’ensemble des inquiétudes” soulevées componen l’avant-projet de loi “ont rendu nécessaire une nouvelle phase de concertation”, qui a permis “d’enrichir, d’améliorer, d’approfondir cette réforme”, a noté le Premier ministre. “C’est donc à united nations nouveau départ de ce texte que j’appelle”, a-t-il ajouté.

Manuel Valls a appelé lundi l’ensemble des partenaires sociaux à donner “united nations nouveau départ” à la loi travail, évoquant une “réforme intelligente, audacieuse et nécessaire”, lors en présentation d’une version “corrigée” du projet contesté, selon le discours du Premier ministre, dont l’AFP a obtenu copie.

Suivez-nous sur Facebook

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *