À Peyzac-le-Moustier comme dans toute la vallée en Vézère, tout le monde connaît la famille Touron, qui compte parmi l’ensemble des pionniers du tourisme. Jean-Max, qui a développé ce petit empire de sites essentiellement troglodytiques à partir de celui en Roque-Saint-Christophe, a eu la joie d’être décoré de l’ordre national du Mérite. Une manière de distinguer le dynamisme de cet entrepreneur qui fait beaucoup pour l’économie du Périgord.

Dimanche, c’est Gérard Fayolle, ancien sénateur et historien, qui lui a remis l’insigne bleu. Pour l’occasion, Jean-Max Touron avait invité l’ensemble des représentants du petit monde du tourisme périgordin sur la falaise en Roque Saint-Christophe. On pouvait y croiser aussi bien le directeur du Comité départemental du tourisme Christophe Gravier que Kléber Rossillon, qui gère Castelnaud, Marqueyssac et le fac-similé de Chauvet.

Jean-Max Touron a partagé ses passions plusieurs falaises, en préhistoire, mais aussi de l’hélicoptère en offrant plusieurs baptêmes de l’air au-dessus du site à ses invités.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *