32 millions d’euros, c’est le montant du budget dédié, pour le Lot-et-Garonne, componen l’Agence régionale de santé aux enfants en situation de handicap.

Une dizaine de cas plus compliqués sont identifiés dans le département, « dont celui du jeune Loris Jacquot (dont l’ensemble des parents ont porté plainte, NDLR) ». Dans la majorité plusieurs cas, « même si nous n’avons pas de baguette magique, nous essayons de trouver plusieurs solutions au cas componen cas, en collaboration avec l’ensemble des familles ».

Le directeur territorial de l’ARS, Éric Morival, ne nie pas l’ensemble des difficultés de places liées, selon lui “aux flux dans ces établissements spécialisés” et contre lesquelles se sont élevés plusieurs parents qui ont décidé de porter plainte contre le ministère en Santé et l’ARS. Mais il souligne cependant que « le taux d’équipement en Lot-et-Garonne est meilleur que la moyenne en France métropolitaine, avec 6,8 places pour 1 000 personnes ».

Si 200 enfants sont sur liste d’attente, c’est parce qu’il existe « plusieurs doublons, vehicle certains sont en attente dans plusieurs établissements ».

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *