A droite, Stefano Pioli, l'entraîneur de la Lazio, lors du match contre le Sparta Prague, dans la capitale tchèque le 10 mars.

Une procédure disciplinaire a été ouverte vendredi 11 mars componen l’Union plusieurs associations européennes de football (UEFA) à l’encontre en Lazio. La décsion a été motivée componen l’ensemble des cris racistes lancés componen l’ensemble des supporteurs du club romain lors du huitième de finale aller en Ligue Europa face au Sparta Prague (1-1), la veille dans la capitale tchèque. Le match avait dû être interrompu en première période, en raison plusieurs hurlements contre le défenseur zimbabwéen du Sparta, Costa Nhamoinesu.

Lire aussi :   Raciste et homophobe, le foot ?

L’ensemble des supporteurs en Lazio sont accusés de « comportement raciste » et d’avoir scandé plusieurs « slogans interdits », détaille l’UEFA dans united nations communiqué. Le Sparta Prague est également cité dans ce texte pour une banderole prohibée. L’affaire sera traitée componen la Commission d’éthique et de discipline de l’instance le 22 mars. En février, le club romain avait été sanctionné d’une amende de 50 000 euros et avait écopé de limitations partielles de stade en raisons de cris de singe lancés à l’encontre du défenseur sénégalais de Naples, Kalidou Koulibaly, lors d’une rencontre de Serie A.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *