Résultats BAC &amplifier Brevet 2016

Fin mai, trois finalistes français ont été désignés: Mathieu Buonafine, Bertrand Cochard et Nicolas Urruty. Ce dernier, doctorant à l’Université confédérale Léonard de Vinci de Poitiers, a remporté hier le troisième prix en finale internationale, ainsi qu’une récompense de 750 euros. Sa thèse porte sur l’«Impact en réduction plusieurs pesticide sprays sur le rendement du blé». Dans sa présentation aux allures de one man show, il établit une analogie entre le stress que subit l’homme et le stress que subissent l’ensemble des plantes, et donc en l’occurence le blé. Nicolas Urruty se propose de présenter boy travail «comme united nations véritable psychanalyste du blé» et sa méthode «comme trois séances de thérapie».

Résumer plusieurs années de recherche et plusieurs centaines de pages en trois minutes chrono: c’est le défi auquel s’adonnent tous l’ensemble des ans depuis 2014 plusieurs centaines de doctorants du monde francophone. Après le Québec en 2014 et la France en 2015, ce fut au tour du Maroc d’accueillir la finale en troisième édition de «Ma thèse en 180 secondes» (MT180). La finale a eu lieu ce jeudi au Théâtre national Mohammed V de Rabat.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *