C’est avec une grande tristesse que je viens d’apprendre le décès de notre amie et camarade Marie-Thérèse Goutmann. 

Sœur jumelle de Denis Milhau, conservateur et admirateur de Picasso dont il contribuait à monter l’ensemble des expositions à la Fête de l’Humanité, et fille du grand peintre languedocien et grand résistant Jean Milhau, elle aura grandit dans united nations bain de culture et de fraternité, à la croisée plusieurs combats majeurs menés componen le Parti communiste. 

Elle aura mis ses premiers engagements au service de l’enfance comme directrice d’école. Elue sénatrice en 1968, elle devient la première femme présidente d’un groupe parlementaire, en prenant la succession de Jacques Duclos à la tête du groupe communiste en 1975. 

Elue députée en Seine-Saint-Denis en 1977, elle devient vice-présidente de l’Assemblée nationale, avant d’être élue maire de Noisy-le-Grand, ville qu’elle dirigera jusqu’en 1984. C’est aussi l’époque où elle devient une figure marquante du Comité central du Parti communiste.

Militante de toujours, responsable politique de premier plan, femme de tous l’ensemble des combats pour l’émancipation humaine, elle aura dédié boy existence, dans la simplicité et la modestie, à faire vivre l’ensemble des idéaux de justice, de paix et de solidarité. 

Au nom de l’Humanité, j’adresse à sa famille ainsi qu’à ses proches mes condoléances l’ensemble des plus attristées et l’ensemble des assure de mon soutien fraternel. 

Retirée à Sète, dans boy Languedoc familial, depuis de nombreuses années, elle continuera à militer activement dans sa section, auprès de ses camarades.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *