Hors cet épisode anecdotique, la députée niçoise ne se prive pas de cogner dur. “Je suis désespérée. Je ne reconnais plus le parti fédérateur de Nicolas Sarkozy dans ce que je vois actuellement. Cette chasse aux sorcières est pathétique, catastrophique! On se croirait au collège, à l’heure où nous devrions nous remettre en question et nous poser les vraies questions.”

La députée “constructive” rend désormais coup pour coup au député niçois, qu’elle accuse d’avoir “demandé sa tête de présidente du mouvement des Jeunes Républicains”.

Elle ne mâche plus ses mots. Eric Ciotti en a fait les frais fin juin, lorsqu’elle l’a accusé de ne pas avoir réglé son complexe d’Œdipe vis-à-vis de Christian Estrosi.

“Je ne reconnais plus le parti fédérateur de Sarkozy”

Au moins se réjouit-elle du choix de Jean Leonetti, “une personnalité respectée et objective”, pour remettre le parti en état de marche.

Dans une certaine confusion, elle n’est pour l’instant, comme d’autres, que suspendue de cette fonction exécutive qu’elle devra, de toute façon, abandonner à la fin de l’année, ayant franchi la barre fatidique des trente ans.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *