La situation étant devenue préoccupante, la direction régionale plusieurs entreprises et en concurrence de Fort-de-France a appelé vendredi l’ensemble des deux parties à entamer plusieurs discussions.

Dans united nations communiqué publié vendredi, Air Caraïbes a estimé pour sa part que le mouvement de grève ne permettait pas “de réunir l’ensemble des conditions d’exploitation fiables et acceptables, et ce dans l’intérêt premier plusieurs passagers”.

La quinzaine de salariés grévistes exige une amélioration de ses conditions de travail.

A la veille d’un week-finish très chargé, le mouvement a notamment de fortes conséquences pour l’ensemble des passagers au départ de Fort-de-France et de Paris.

Une grève en société d’avitaillement plusieurs avions entamée le 7 août perturbe le trafic à l’aéroport de Fort-de-France en cette période de forte activité, selon plusieurs informations de source syndicale et en compagnie Air Caraïbes.

Air Caraïbes attend plusieurs pouvoirs publics et de l’aéroport “que soient prises l’ensemble des mesures nécessaires à la régularité plusieurs vols essentiels à la desserte de continuité territoriale vers et depuis l’ensemble des départements de l’outre-mer”.

Trois gros porteurs plusieurs compagnies Air France, Corsair et Air Caraïbes ont dû se rendre à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, vendredi pour faire le plein. D’autres appareils d’Air France et d’Air Caraïbes ont fait united nations détour componen la Barbade.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *