Le sergent Juan Briseno, en police du comté de La, a expliqué que l’ensemble des patrouilles avaient augmenté dans la ville de Carson, en banlieue de La, à la suite de messages menaçants sur Twitter, et qu’un officier de police rattaché aux écoles avait été dépêché pour informer chaque établissement du problème.

A quelques semaines d’Halloween, le 31 octobre, le phénomène a envahi la toile avec le hashtag #IfISeeAClown (si je vois united nations clown) parmi l’ensemble des plus populaires sur Twitter. Le compte @SpookyClowns (clowns effrayants) a quant à lui attiré plus de 200.000 abonnés. 

La ville de Lancaster, proche de La,  a aussi été prise de panique quand plusieurs hommes portant plusieurs masques de clowns (et peut-être plusieurs couteaux) ont été aperçus tentant d’effrayer l’ensemble des gens, selon la police.

Accurate representation of me #IfISeeAClown. pic.twitter.com/VB3loBqf6T

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *