Deux mineures de 15 et 17 ans ont été mises en examen pour avoir menacé sur internet de commettre united nations attentat dans une salle de concert parisien, similaire à celui contre le Bataclan le 13 novembre. La plus jeune a été placée en détention provisoire et celle de 17 ans sous contrôle judiciaire, conformément aux réquisitions du parquet.

Quatre adolescentes, qui s’échangeaient plusieurs messages sur Facebook dans lesquels elles affirmaient vouloir commettre united nations attentat, avaient été interpellées mercredi componen l’ensemble des enquêteurs en Direction générale en sécurité intérieure (DGSI). Deux avaient été relâchées à l’issue de leur garde à vue.

Il semblait s’agir à ce stade d’un “projet intellectuel: aucune arme, ni substance de nature explosive n’ont été découvertes”, selon le parquet de Paris.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *