“La Web TV, c’est pas united nations truc à ma gloire comme il a été déjà dit”, s’est expliqué le philosophe ce lundi. “On reprend en primary de façon libertaire et non libérale plusieurs informations”, ajoute-t-il, indiquant en avoir assez d’être “traité de nazi”. L’écrivain, qui a également lancé united nations compte Twitter dédié à ce projet vidéo, a été accusé componen plusieurs médias de flirter avec l’extrême droite, ce qu’il récuse. 

“C’est aussi parce que j’ai fait l’objet de campagnes de dénigrement united nations peu systématiques dans plusieurs journaux ou peut-rrtre un plusieurs émissions de TV dont chacun se souviendra, que j’ai estimé qu’on devait pouvoir créer united nations média libre et indépendant”, ajoute Michel Onfray. C’est pour échapper “au culte en petite phrase, du sniper prêt à tout pour créer le buzz”, et “pour organiser la visibilité de l’université populaire de Caen (UPC)”, commente aussi le philosophe.  

LIRE AUSSI &gt&gt La virulente charge de Michel Onfray contre “l’ensemble des adultes en trottinette” 

Créée en 2002, pour selon lui “répondre” à la montée du Front national, cette université propose une vingtaine de cours componen an dispensés componen une vingtaine d’intervenants sur plusieurs sujets très variés (littérature, musique, psychanalyse).  

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *