Monde

MIDEAST STOCKS-Progrès vers le règlement des affaires de corruption stimule saoudien

MIDEAST STOCKS-Progrès vers le règlement des affaires de corruption
 stimule saoudien

* Les investisseurs bancaires saoudiens se félicitent du règlement possible de Binladin * Kingdom Holding saute sur les nouvelles négociations Prince Alwaleed * Les chutes de la pétrochimie avancée après l’estimation de la baisse des bénéfices de 2017 * Qatar National Bank monte avant l’annonce des bénéfices * Les Services de Renaissance d’Oman glissent sur une perte grandissante Par Andrew Torchia DUBAI, 14 janvier (Reuters) – Les signes de progrès dans la répression de la corruption en Arabie saoudite ont stimulé le marché boursier dimanche, tandis que la bourse du Qatar a progressé pour la septième fois consécutive. L’indice saoudien a largement surperformé le reste de la région en progressant de 1,4% à 7 440 points dans le commerce actif, dépassant ainsi le sommet de 7 429 points atteint en septembre dernier. Des dizaines de princes saoudiens, de hauts fonctionnaires et d’hommes d’affaires – y compris des propriétaires de participations importantes dans certaines entreprises – ont été arrêtés dans le cadre de la répression début novembre. La panique initiale du marché s’est estompée, mais les investisseurs sont toujours préoccupés par le sort de certaines des entreprises impliquées. Samedi, le géant de la construction familiale Saudi Binladin Group, qui a vu son président et plusieurs autres membres de la famille Ben Laden détenus, a déclaré que certains de ses actionnaires pourraient transférer une partie de leurs avoirs à l’Etat dans un accord avec les autorités. L’annonce, qui confirmait un précédent rapport de Reuters, a dopé les actions bancaires dimanche avec l’augmentation des 12 banques cotées. La banque britannique saoudienne a bondi de 4,6%. Un banquier saoudien a déclaré que les nouvelles de Binladin semblaient positives pour le secteur à court terme parce que la propriété d’état pourrait aider le rétablissement de Binladin financièrement troublé, assurant que les paiements à ses créanciers bancaires continuaient. Cependant, le banquier a ajouté qu’il restait incertain si les banques bénéficieraient à long terme, car la restructuration Binladin pourrait également impliquer une restructuration de sa dette ou plus de pression sur les banques pour faire des provisions ou annuler une dette. Pendant ce temps, les actions de Kingdom Holding ont bondi de 7,0% dans le commerce lourd à 9,31 riyals, leur plus forte clôture depuis le 5 novembre, lorsque la détention de son président et propriétaire, le prince Alwaleed bin Talal, a été annoncée. Un haut responsable saoudien a déclaré à Reuters que le prince Alwaleed était en train de négocier un règlement possible avec les autorités, bien qu’il n’ait pas encore donné son accord. “Il a offert un certain chiffre mais il ne rencontre pas le chiffre exigé de lui, et jusqu’à aujourd’hui le procureur général ne l’a pas approuvé.” Les actions d’Advanced Petrochemical, premier producteur pétrochimique saoudien à estimer les bénéfices de l’année 2017, ont chuté de 2,4% après avoir déclaré que le bénéfice net annuel estimé est tombé à 631,1 millions de riyals (168,3 millions de dollars) contre 731,9 millions de riyals. Par ailleurs, l’indice du Qatar a progressé de 0,4% dans le commerce lourd alors que la reprise de la large base s’est poursuivie, la Qatar National Bank, premier prêteur, ayant gagné 1,1% avant l’annonce des résultats du quatrième trimestre mardi. Dubaï a augmenté de 0,5%, Emaar Properties, une société immobilière de premier ordre, ayant progressé de 1,7%. Mais Abu Dhabi a légèrement reculé de 0,1%, malgré un gain de 2,6% de Waha Capital dans le commerce actif. À Oman, la firme de services de réparation navale et de services offshore Renaissance Services a coulé 7,1% après avoir déclaré que ses pertes nettes avaient augmenté l’année dernière alors que les revenus avaient diminué. POINTS FORTS ARABIE SAOUDITE * L’indice a augmenté de 1,4% à 7 440 points. DUBAI * L’indice a augmenté de 0,5% à 3 513 points. ABU DHABI * L’indice a légèrement diminué de 0,1% à 4 585 points. QATAR * L’indice a gagné 0,4% à 9 175 points. EGYPTE * L’indice a légèrement augmenté de 0,1% pour atteindre 15 255 points. KOWEIT * L’indice a augmenté de 0,7% à 6607 points. BAHREIN * L’indice a ajouté 0,2 pour cent à 1 319 points. OMAN * L’indice a légèrement augmenté de 0,04% à 5 089 points. (Reportage additionnel par Tom Arnold, édité par Louise Heavens) Nos normes: Les principes du Trust Thomson Reuters.

Post Comment