La Grèce doit faire “bien plus” pour héberger correctement l’ensemble des réfugiés bloqués sur boy territoire et l’ensemble des inciter à jouer le jeu d’une répartition ordonnée au sein de l’Union européenne. C’est ce qu’a déclaré, ce vendredi, à Athènes, Victoria Nuland. La secrétaire d’Etat adjointe américaine, qui rendait compte d’une visite, ce jeudi, au camp improvisé et débordé d’Idomeni, à la frontière gréco-macédonienne, a plaidé pour “l’ouverture de plus de centres, afin que l’ensemble des gens puissent comprendre l’ensemble des options qui leur sont offertes” pour leur répartition dans l’UE. “Bien plus de travail est requis”, a-t-elle ajouté.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *