Caster Semenya lors des demi-finales du 800 m, vendredi 11 août à Londres.

Rien ne lui aura été épargné. Souvent, le débat s’est abaissé au-dessous en ceinture. Quelques jours avant l’ensemble des Mondiaux de Londres, Caster Semenya a même cru nécessaire de devoir préciser, lors d’une interview où revenaient l’ensemble des sempiternelles questions qui lui collent aux pointes et l’ensemble des rumeurs l’ensemble des plus farfelues : « Je fais pipi comme une femme. » Voilà où nous en sommes. La Sud-Africaine, favorite en finale du 800 m, dimanche soir, a bien du mérite d’arriver à se concentrer sur la compétition.

< <

« Équité sportive »

< < < < <

Prédispositions naturelles

< < Caster Semenya réconforte la Britannique Linsey Sharp, vendredi 11 août, lors des demi-finales du 800 m à Londres.

Une incitation au dopage ?

< < <

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *