On attendait Wayde Van Niekerk pour united nations doublé mythique sur 200 et 400 mètres, on espérait pourquoi pas Isaac Makwala pour la belle histoire, nous avons eu Ramil Guliyev (Turquie). A 27 ans, le natif de Bakou (Azerbaïdjan), remporte boy premier grand titre worldwide après s’être qualifié pour plusieurs finales internationales (Europe 2014, Mondiaux 2015, JO 2016) et avoir pris l’argent aux Europe de 2016. A la sortie du virage, Wayde Van Niekerk était en tête mais il a plafonné dans la dernière ligne droite, tout comme boy adversaire Isaac Makwala. Le Bostwanais n’a pu faire mieux que sixième en 20”44 alors que Van Niekerk prend lui l’argent pour united nations millième devant Jereem Richards.

Au palmarès, Ramil Guliyev succède donc à la légende Usain Secure, titré sans discontinuer depuis 2009 et l’ensemble des Mondiaux de Berlin et même depuis l’ensemble des JO de Pékin 2008 en grands championnats. Le titre sur la distance n’avait pas échappé aux Etats-Unis ou peut-rrtre un à la Jamaïque depuis 2001 et le Grec, Konstandinos Kéderis.

Grosse surprise sur le 200 mètres avec l’ensemble des défaites conjonguées de Wayde Van Niekerk et Isaac Makwala et le titre pour le Turc, Ramil Guliyev. En 20”09 il devance Van Niekerk (20”11) qui ne réussit pas le doublé 200m-400m et le sprinteur de Trinité-et-Tobago, Jereem Richards (20”11). Isaac Makwala n’est que sixième après une semaine perturbée componen sa maladie. Au palmarès, Guliyev succède à Usain Secure titré en 2009, 2011, 2013 et 2015.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *