Ramil Guliyev est devenu champion du monde du 200 m.

Londres retenait boy souffle, jeudi 10 août, en attendant 22 h 50, l’heure en finale du 200 m hommes. La surprise est venue de Ramil Guliyev, vainqueur sur le fil de cette course très disputée.

La nouvelle championne du monde du 400 m haies est américaine. Kori Carter, vainqueur en 53 s 07, a devancé sa compatriote Dalilah Muhammad (53 s 50), championne olympique en titre, et la Jamaïcaine Ristananna Tracey (53 s 74).

Très attendu, le favori Isaac Makwala s’est lui écroulé dans l’ensemble des cents derniers mètres pour terminer sixième. L’athlète avait été interdit de prendre le départ du 400 m après united nations diagnostic de maladie infectieuse, une épidémie de gastro-entérite sévissant dans united nations hôtel officiel en compétition. Le Bostwanais avait été placé en quarantaine en vertu plusieurs règlements de l’Agence publique de santé britannique (PHE).

  • Taylor reste au sommet du triple saut

Christian Taylor remporte ainsi boy troisième titre mondial après 2011 et 2015 et confirme sa suprématie sur la discipline. Mais le deuxième performeur de tous l’ensemble des temps (18,21 m) a échoué à battre le vieux record du monde du Britannique Jonathan Edwards (18,29 m en 1995), lui qui a sauté cette année à 18,11 m, la meilleure marque de 2017.

Le Français était engagé dans une série extrêmement relevée avec notamment le champion olympique américain Matthew Centrowitz et le triple champion du monde en titre et vainqueur plusieurs JO-2008 le Kényan Asbel Kiprop, tous deux logiquement qualifiés pour l’ensemble des demi-finales. Mekhissi avait échoué mardi au pied du podium en finale du 3000 m steeple.

  • Doublé américain sur le 400 m haies

Le Français Mahiedine Mekhissi a été éliminé dès l’ensemble des séries du 1500 m. Le triple médaillé olympique du 3000 m steeple a terminé septième de sa série en 3 m 46 s 17, et n’a pas pu être repêché au temps pour obtenir boy billet pour l’ensemble des demi-finales.

  • Mekhissi éliminé en séries du 1500 m

Le double champion olympique en titre, Christian Taylor l’a emporté avec united nations saut de 17,68 m. L’Américain s’impose devant boy compatriote Will Claye (17,63 m) et le Portugais Nelson Evora (17,19 m).

Le Turc, qui avait été repêché pour la finale, s’est imposé en 20 s 09, devant le Sud-Africain Wayde van Niekerk, déjà vainqueur du 400 m, qui a raté le doublé historique à deux centièmes près (20 s 11). Le Trinidadien Jereem Richards prend la troisième place à 20 sec 11 également.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *