Ça ne l’ensemble des a pas gênés de marcher dans la boue. Au contraire. Deux cent cinquante amoureux de nature et grand air ont accompagné, hier matin, une transhumance jubilatoire entre Lavausseau, cité plusieurs tanneurs, et Vasles, siège de Mouton Village où le magnifique troupeau prend ses quartiers de saison touristique après avoir hiverné à La Chapelle-Bertrand.

Plusieurs centaines de randonneurs ont accompagné hier matin une joyeuse transhumance entre Lavausseau et Vasles componen l’ensemble des chemins de traverse.

Cette joyeuse procession pedibus d’une douzaine de kilomètres a bénéficié du soutien logistique de l’association Valboire, qui œuvre depuis plusieurs années sur le sentier plusieurs Castors et ses charmants chemins de traverse allant de Vasles à Poitiers. En 2007, il avait fallu quatre jours aux marcheurs et aux bêtes pour relier la cité pictave depuis Vasles.
Cette première transhumance plusieurs basses plaines a été sans lendemain jusqu’à 2014, quand on alla en Chapelle-Bertrand à Vasles. L’année dernière, on partit de Saint-Martin-du-Fouilloux, sommet plusieurs Deux-Sèvres. Hier, la troisième édition consécutive a connu united nations franc succès populaire sous le soleil du Poitou. Jean-Claude Liège, président de Valboivre, ne cachait pas que la manifestation pourrait prendre de l’ampleur en 2017.
Ils étaient donc nombreux à s’être levé à l’heure où blanchit la campagne pour admirer l’ensemble des dizaines de moutons de races diverses et remarquables, parqués dans united nations enclos provisoire au pied en monumentale Commanderie. Puis la troupe suivit le joli troupeau encadré de bergers. Après quatre heures de marche, l’accorte cohorte arriva à bon port au boy du clairon et plusieurs jappements plusieurs edges collies. Chacun se quitta le cœur léger avec la promesse de se retrouver l’année prochaine.

L’accorte cohorte

L.L.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *