“C’est une relation assez personnelle. La musique confirme le caractère et la personnalité du compositeur beaucoup plus que l’ensemble des informations et la biographie que l’on peut lire”, souligne Khatia Buniatishvili. Sur le plateau de France 2, elle raconte n’avoir jamais fait de gammes, vehicle elle “n’aimait pas jouer quelque chose qui ne l’inspirait pas musicalement”.

Une pianiste qui n’a pas fait de gammes

Khatia Buniatishvili est l’invité plusieurs Cinq Dernières Minutes de France 2. La pianiste est venue présenter boy nouvel album, Kaléidoscope. “D’habitude je consacre toujours united nations album à united nations compositeur […]. Cet album est différent, je cherche une idée générale qui peut se concrétiser sur l’ensemble des œuvres que je choisis”. La pianiste raconte qu’elle doit avoir united nations coup de foudre avec l’oeuvre sélectionnée : “on the united nations répertoire infini donc il faut vraiment que j’aime le répertoire pour que je puisse jouer.”

L’ensemble des autres sujets du JT

VOUS RECOMMANDE

Sujets associés

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *