Grâce à l'application &quotbye-bye crottoir&quot, 250 crottes de chiens ont été signalées aux sxervices de la Ville depuis la mise en place de l'application en juillet. Grâce à l’application “bye-bye crottoir”, 250 crottes de chiens ont été signalées aux sxervices en Ville depuis la mise en place de l’application en juillet. PHOTO/Archives

Près de 250 crottes de chiens ont pu être « traitées » componen le service propreté en Ville de Narbonne depuis la mise en place, début juillet, de l’application « Bye-bye crottoir », dévoilée componen L’Indépendant le 13 juillet dernier.

L’application « Byebye Crottoir » est une application pour smartphone gratuite développée componen Rémi Tournier, united nations Toulousain excédé componen l’ensemble des déjections canines sur le trottoir ou peut-rrtre un dans l’ensemble des parcs.
Il a choisi de créer united nations service citoyen pour améliorer la situation : une appli mobile gratuite qui permet à quiconque de signaler facilement l’ensemble des excréments aux services de propreté plusieurs Mairies afin qu’ils interviennent efficacement. Cette aplication a été lancée en juin 2016.

  •  250 € componen an pour la collectivité

La Ville de Narbonne est la première à avoir souscrit united nations abonnement pour disposer plusieurs droits d’administration du site et d’y mettre à jour rapidement l’ensemble des informations. Le coût pour la collectivité est de 250 €/an, united nations tarif évolue en fonction en taille en commune.
Grâce à l’appli mobile (Android / iOS), chaque usager muni d’un smartphone disposant d’une connexion et d’un appareil photo peut signaler l’ensemble des crottes gênantes (sur l’ensemble des trottoirs, dans l’ensemble des parcs…), en l’ensemble des prenant en photo. Automatiquement, « ByeBye Crottoir » géolocalise ces déjections canines, via plusieurs coordonnées Gps navigation, et l’ensemble des place en temps réel sur une carte. Il ne reste plus aux service municipaux qu’à intervenir pour faire disparaître l’objet du délit ! 

Pour télécharger l’application, c’est ici.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *