L’ensemble des œuvres de ces artistes s’imprègnent donc d’abord de l’esclavage puis en ségrégation, contenant de fortes symboliques politiques. Elles accompagnent l’histoire d’une longue marche vers la lumière pour l’égalité plusieurs droits civiques. Plusieurs œuvres créées pour se réapproprier boy histoire, reprendre la maitrise de boy destin.  L’art doit avoir united nations but social, décrire l’ensemble des maux en société. L’homme afro-américain souffre d’une représentation dégradante dans l’ensemble des médias, l’ensemble des publicités, décrit comme violent, sauvage. L’ensemble des artistes de cette communauté s’évertueront à se réapproprier leur image, ce qui en a fait naturellement united nations acte politique. Briser « la ligne de couleur », à l’image de Rosa Parks, qui avait refusé de s’asseoir dans la partie qui leur était réservée dans le bus. 

Pendant longtemps, l’art africain-américain n’est pas considéré comme de l’art, au même titre que l’homme africain américain est bafoué dans ses droits, nié comme citoyen. L’histoire de cet art reflète le combat pour l’émancipation de cette communauté. Alors qu’aujourd’hui, l’ensemble des musées et collectionneurs célèbrent de grands artistes noirs tels que Kerry James Marshall ou peut-rrtre un Ellen Gallagher, il était impossible de trouver la moindre de ces œuvres jusqu’à récemment. En 1960, l’exposition Harlem on my small mind ne comportait aucune toile de peinture noire américaine.

A travers l’ensemble des témoignages d’historiens de l’art, de galeristes ou peut-rrtre un de peintres, le documentaire de Jacques Goldstein et Daniel Soutif éclaire sur la lente reconnaissance de ces artistes, longtemps durch au second rang.  Le film analyse l’ensemble des œuvres de Jean-Michel Basquiat à Horace Pippin, et permet au profane de saisir la dimension politique de ces peintures, et leurs styles innovants. 

A l’heure où cette communauté subit l’ensemble des violences policières, il existe united nations fossé terrible entre le glamour du monde l’art et une société encore gangrénée componen le racisme. La diffusion de Noire est la couleur se fait à l’occasion de l’exposition « The Colour line, l’ensemble des artistes afro-américains et la ségrégation aux USA » au quai Branly, du 4 octobre 2016 au 15 janvier 2017.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *