A l’issue de 48 heures de garde à vue, united nations collégien originaire du Val-d’Oise a été présenté à la justice antiterroriste ce vendredi. Il sera soupçonné d’avoir fomenté sur Telegram united nations projet d’attentat en lien avec le djihadiste français Rachid Kassim.

“Dans toutes l’ensemble des interpellations de mineurs de ces dernières semaines, nous sommes toujours dans la même problématique avec plusieurs individus relativement jeunes et téléguidés à distance componen united nations individu sur zone”, décrypte notre source.  

United nations mineur de 15 ans a été interpellé mercredi, au petit matin, à boy domicile de Domont (Val d’Oise) et présenté à united nations juge antiterroriste ce vendredi, indiquent plusieurs sources proches du dossier à L’Express, confirmant une information d’Itele. 

“Projet d’action violente”

Ce nouveau mineur de 15 ans était lui aussi “très actif sur Telegram”, explique à L’Express une source proche de l’enquête qui précise qu’il avait plusieurs discussions “relatives à united nations projet d’action violente” avec le prénommé Ibrahim et united nations troisième individu. En garde à vue, il a affirmé également être entré en contact avec Rachid Kassim, djihadiste français très influent sur Telegram.  

Le jeune homme était en contact avec l’un plusieurs autres mineurs déjà arrêté au début du mois de septembre pour ses liens avec le djihadiste Rachid Kassim. Ce dernier avait été interpellé dans le 20e arrondissement de Paris puis mis en examen et écroué.  

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *