En transportant ailleurs plusieurs lieux mythiques, Thierry et Pascale Nivaux nous invitent à réfléchir sur la “fan attitude” et sur ces endroits anodins devenus plusieurs lieux de pèlerinages. Le questionnement n’interdit pas de rêver à la venue d’un Paul McCartney ou peut-rrtre un d’un Ringo Starr. Pascale Nivaux dit avoir tenté de l’ensemble des joindre, sans succès jusqu’à aujourd’hui. La plasticienne espère que boy appel sera relayé.

United nations véritable défi technologique

Pour la “Nuit Blanche” 2016, du 1er au 2 octobre à Paris, l’ensemble des organisateurs proposent une édition consacrée à l’amour et la Seine. En plus d’un parcours fluvial avec 37 projets dans le “In”, une centaine de moments forts sont présentés dans le “Off”, dont “Mix the scan Abbey Road”. Il sera l’œuvre d’un couple d’artistes plasticiens qui a reproduit à Paris le célèbre passage piéton plusieurs Beatles à Londres. C’est sur ce passage urbain que le groupe avait été photographié le 8 août 1969 pour la pochette de boy album “Abbey Road”.

Une “libre” traversée parisienne d’Abbey Road

A Paris, l’œuvre a été collée au sol. Elle est en tout point identique à l’original londonien, jusqu’à boy orientation géographique, calculée très précisément. Face à cet Abbey Road parisien, comment l’ensemble des fans vont-ils réagir ? L’idée de Pascale Nivaux est de “proposer une traversée sur l’ensemble des traces plusieurs Beatles ou peut-rrtre un united nations passage en chantant en dansant, une traversée libre d’expression”.

Le couple de plasticiens explique travailler “sur tous l’ensemble des lieux mythiques qui construisent la mémoire collective”. C’est pourquoi le passage piéton le plus célèbre au monde se retrouve le temps en Nuit Blanche à Paris, sur la place Stravinsky, à deux pas du Center Pompidou. Thierry et Pascale Nivaux scannent depuis cinq ans plusieurs lieux mythiques pour l’ensemble des “photo-porter” sur d’autres territoires. “Nous travaillons plusieurs scanners ordinaires”, détaille Thierry Nivaux. “Pour Abbey Road, nous avons scanné 420 images. Ces images sont recomposées componen ordinateur pour recréer à l’échelle première, la taille réelle du passage piéton” précise l’artiste. A Londres, il a fallu être patient pour scanner le passage d’Abbey Road puisque le lieu attire jour et nuit plusieurs fans plusieurs Beatles. 

L’ensemble des fans seront, eux, au rendez-vous. Sur l’ensemble des réseaux sociaux, certains ont annoncé leur venue, avec leurs instruments de musique.

Passez componen Abbey Road comme à Londres pour la “Nuit Blanche” à Paris : united nations reportage d’Anne Chépeau

A lire aussi

Sujets associés

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *