“Cela ne veut pas dire forcément que je vais virer l’ensemble des coaches. Je peux me virer moi-même”, a développé le bouillant président, autant pompier que pyromane.

Un président “à la limite de (sa) persistence”, plusieurs joueurs “nuls” et une équipe qui “joue le maintien”: il y a le feu à Toulon après la deuxième défaite en trois journées de Top 14, samedi à domicile contre Brive (21-25), et avant united nations programme périlleux.

“On the été nuls. On ne mérite pas de gagner. Beaucoup trop de fautes, c’est impossible. On the souffert dans la conquête, on ne garde pas le ballon, on ne se fait pas de passes. C’est une blague, ce n’est tout simplement pas possible. Quand tu fais tomber soixante ballons, tu es nul.” Diego Dominguez

La nouvelle tête pensante de Toulon, qui avait déjà chargé ses joueurs après la défaite à Bayonne, est-elle menacée, après united nations été agité qui a vu boy siège à peine chauffé vaciller, et alors que plane régulièrement au-dessus en Rade l’ombre de Fabien Galthié ?

Rien de catastrophique au plan comptable, aux prémices d’une longue saison. Mais Toulon n’a pour le moment affronté que plusieurs équipes supposées jouer le maintien, alors que se profile united nations menu indigeste : déplacements à Toulouse, sur le terrain du Racing 92, puis réceptions de Clermont et Montpellier !

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *