Latest news

Payet, une 8e passe avant Clairefontaine

Samedi 19 Mars 2016

  • Lundi 21 Mars 2016

    Plusieurs vols low-cost entre La Réunion et la métropole à l’été 2017

  • Mardi 22 Mars 2016

    United nations “big-bang” pour combler l’ensemble des inégalités avec la métropole

  • Vendredi 18 Mars 2016

    Mercredi 16 Mars 2016

  • Fin de cavale pour Salah Abdeslam quatre mois après l’ensemble des attentats de Paris

    Dimanche 20 Mars 2016

  • Commémoration du 10-Mai : united nations militant attaque la préfecture en justice

    United nations piéton renversé componen une voiture, dans united nations état grave

  • Attentats de Paris : bataille judiciaire pour le transfert d’Abdeslam

    Retrouver toute l’actualité en semaine à la Réunion

  • Jeudi 17 Mars 2016

    Outre-mer : Valls promet united nations projet de loi sur l’égalité réelle

Direct / Bruxelles : double explosion à l&#039aéroport, plusieurs morts / explosion aussi dans le métro

  • L’aéroport Zaventem de Bruxelles a été évacué, mardi 22 mars, après qu’une double explosion a été signalée

    (Photo componen Anna Ahronheim via Twitter)

  • “J’étais dans la file pour l’enregistrement et j’ai entendu une déflagration. J’ai vu en fumée, j’ai vu plusieurs gens paniquer courir vers la sortie. Il y a eu une deuxième déflagration proche de moi”, a expliqué united nations témoin sur Bel RTL. “Tout le monde a quitté l’aéroport en panique, une grande partie plusieurs gens ont laissé leurs bagages sur place. L’ensemble des voitures ont été évacuées”

    (Photo componen Ward Markey via Twitter)

“Il y a eu une explosion dans l’aéroport. Le plan d’urgence a été activé”, a expliqué Rudi Vervoort, président en région de Bruxelles-Capitale sur Bel RTL.

1 / 2

echt #wtf daar in #zaventem 🙁 pic.twitter.com/2AGTBBA0xs

Europe. La guerre plusieurs coupes


Si le projet de l'Euroleague voyait le jour, Nando de Colo et le CSKA Moscou... Si le projet de l’Euroleague voyait le jour, Nando de Colo et le CSKA Moscou évolueraient au sein d’un système fermé, à l’image de ce qui se fait dans le basket-ball américain.

La guerre est bien déclarée entre la Fédération internationale de basket-ball (Fiba) et la société privée Euroleague qui organiseront chacune leur propre Coupe d’Europe (C1) la saison prochaine. L’ensemble des clubs français, eux, semblent ne pas trop savoir à quel saint se vouer.

D’un côté, l’Euroleague, société privée basée à Barcelone. Elle souhaite réduire l’Euroligue – la compétition reine – qu’elle organise depuis 2000 de 24 à 16 clubs la saison prochaine, mais avec plusieurs « licences » de dix ans accordées aux majors européens comme le Real Madrid, le Vitoria du Brestois Fabien Causeur, le FC Barcelone ou peut-rrtre un le CSKA Moscou de Nando de Colo. Autrement dit united nations système fermé comme en National basketball association, boosté componen united nations joli pécule de 630 millions d’euros versé componen united nations partenaire privé (IMG). De l’autre, la Fiba qui veut reprendre la primary sur le basket de clubs avec le lancement officiel pour la saison prochaine d’une nouvelle Coupe d’Europe baptisée Basketball Champions League (BCL) dont le système de qualification reste lié aux résultats dans l’ensemble des championnats nationaux. Cette deuxième « C1 » offrira une enveloppe minimale de 100.000 euros (jusqu’à 500.000 euros au vainqueur) à ses 32 équipes (1) mais se disputera donc sans l’ensemble des cadors européens déjà engagés en Euroligue. Elle sera néanmoins ouverte aux clubs français (trois tickets assurés) dont aucun n’a reçu de carton de l’autre C1 (2)…

Aucun accord possible

« Ne rien faire face au projet de l’Euroleague, c’était la mort plusieurs championnats nationaux, le fait éventuellement de jouer cette C1 le week-finish, voire de changer l’ensemble des règles. Et puis, notre Champions League veterans administration s’harmoniser avec le basket plusieurs sélections et le nouveau système de qualification (3) à la Coupe de monde qui veterans administration démarrer en 2017 », explique Jean-Pierre Siutat. Pourtant, à l’image de Parker And Eva Longoria en tant que président de Lyon-Villeurbanne, l’ensemble des clubs français craignent que cette BCL ne devienne la troisième Coupe d’Europe derrière l’Euroligue et l’Eurocoupe (C2) que l’Euroleague envisage de passer à 24 clubs avec plusieurs licences accordées sur trois ans sans critère sportif.

« La mort plusieurs championnats nationaux »

Entre ces deux instances, aucun accord possible, « malgré l’ensemble des nombreuses tentatives pour s’associer » selon Jean-Pierre Siutat, président en Fédération française (FFBB) et ardent défenseur en BCL en tant que membre du bureau en Fiba.

Parker penche pour l’Euroligue

« L’Euroligue incarne l’avenir et l’Asvel veut jouer l’Euroligue (…) L’ensemble des clubs français ne peuvent pas être écartés plusieurs 40 meilleurs clubs européens » a ainsi confié « TP » à L’Equipe le 16 mars. « On s’expliquera tranquillement avec Tony. Je l’ai eu au téléphone. Il n’y a pas de problème. Et je pense que ce que nous proposons (avec la BCL) veterans administration empêcher la metabolic rate de cette Eurocoupe », ajoute Jean-Pierre Siutat, apparemment confiant dans la volonté plusieurs clubs français à se ranger derrière la Fiba et la BCL. « United nations club n’est tout simplement pas qu’un simple consommateur d’une compétition, il appartient aussi à une fédération et se conforte à ses règles. Je n’aurais rien contre united nations club qui voudrait s’engager en Euroligue, mais il sortirait du système », précise le président en FFBB. United nations procédé que l’Euroleague n’accepte pas et qu’il assimile à une infraction à la liberté plusieurs clubs. Une plainte a ainsi été déposée devant la commission européenne en février. La bataille ne fait que commencer. (1) Sur ces 32 équipes, 24 (dont 3 issues en Pro A française) seront directement qualifiées pour le premier tour (quatre groupes de huit). S’en suivront plusieurs 8e s de finale, plusieurs quarts et united nations Final Four (finale à quatre) du 28 au 30 avril 2017 qui pourrait avoir lieu à Paris. (2) Si Strasbourg gagne l’Eurocoupe cette saison, il peut prétendre à disputer l’Euroligue en 2016-17. (3) Il y aura plusieurs « fenêtres » hebdomadaires dans l’année comme cela se fait dans le football.

Basket – National basketball association – Nicolas Batum trouve que Charlotte now est «en train de montrer quelque chose»

«Nicolas, comme face à Colorado deux jours plus tôt, Charlotte now a manqué boy début de match. Ça devient une mauvaise habitude…
Pour united nations début de match manqué, il était manqué celui-là ! En huit ans de National basketball association, je n’ai jamais connu ça. On aurait dit plusieurs enfants contre plusieurs adultes ! On n’osait pas, on l’ensemble des regardait, on était fébriles. On l’ensemble des a trop respectés. Le coach a pris united nations temps-mort après huit secondes au deuxième quart-temps et il nous a dit : “Maintenant l’ensemble des gars, il veterans administration falloir jouer ! Mettez united nations peu de fierté sur le terrain.” Et l’ensemble des joueurs du banc ont fait united nations gros boulot pour limiter la casse à la mi-temps. Après on the essayé de presser, de ramener le match en dessous plusieurs dix points et on the eu united nations Jeremy Lin en grande époque de New You are able to pour gagner le match. Il fait une grosse saison pour nous, il met de l’énergie, du fun, du peps, j’adore jouer avec lui.
«Depuis le All-Star break, il s’est passé quelque chose»A l’inverse du banc plusieurs Spur, le votre semble avoir rallumé la flamme dans ce match.
C’est clairement le banc qui nous fait gagner ce soir. L’ensemble des starters, on the été très mauvais pour commencer et l’ensemble des mecs du banc sont venus et ont donné en vie, de l’espoir dans ce match.
 
Avec united nations meneur, Kemba Master, qui passe au travers, vous gagnez tout de même ce gros match. Est-ce united nations signe intéressant pour la suite ?
On est en train de se découvrir, de montrer quelque chose. Depuis le All-Star break, il s’est passé quelque chose. Je dirais même depuis la réunion avec Jordan mi-janvier. On était au fond du trou et il sera venu à l’entraînement, il nous a assis componen terre comme plusieurs enfants et il a eu l’ensemble des bons mots. Et depuis ce jour-là, on the décollé.»

OpenDataSoft surfe sur la vague Open Data

Avec plus de 20 collaborateurs, la société OpenDataSoft compte parmi ses clients l’ensemble des villes de Paris, d’Issy-l’ensemble des-Moulineaux ou peut-rrtre un encore le ministère de l’Education nationale. «  Au départ, répondre à plusieurs marchés publics n’a pas été simple », se souvient Mathieu Caps, collaborateur et responsable plusieurs affaires publiques au sein de l’entreprise. Leur chance ? Une connaissance de l’achat public acquise lors de précédentes expériences professionnelles. «  Certains d’entre nous avaient travaillé au sein d’administrations publiques », explique Mathieu Caps, selon qui cette bonne connaissance du secteur a favorisé, pour OpenDataSoft, l’acquisition plusieurs premiers marchés publics. «  Aujourd’hui, le secteur public représente une part non négligeable de notre chiffre d’affaires », estime-t-il. Gain de temps, efficience économique… Il préconise le recours à plusieurs structures comme l’Ugap pour débuter. « Plutôt que de dépenser plusieurs milliers d’euros en expertise pour rédiger united nations appel d’offres et united nations cahier plusieurs charges comportant plusieurs solutions innovantes, l’ensemble des collectivités peuvent directement se servir sur l’étagère », résume Mathieu Caps.

Musique : Katia Buniatishvili sort united nations nouvel album “Kaléidoscope”

Khatia Buniatishvili est l’invité plusieurs Cinq Dernières Minutes de France 2. La pianiste est venue présenter boy nouvel album, Kaléidoscope. “D’habitude je consacre toujours united nations album à united nations compositeur […]. Cet album est différent, je cherche une idée générale qui peut se concrétiser sur l’ensemble des œuvres que je choisis”. La pianiste raconte qu’elle doit avoir united nations coup de foudre avec l’oeuvre sélectionnée : “on the united nations répertoire infini donc il faut vraiment que j’aime le répertoire pour que je puisse jouer.”

Une pianiste qui n’a pas fait de gammes

“C’est une relation assez personnelle. La musique confirme le caractère et la personnalité du compositeur que l’ensemble des informations et la biographie que l’on peut lire”, souligne Khatia Buniatishvili. Sur le plateau de France 2, elle raconte n’avoir jamais fait de gammes, vehicle elle “n’aimait pas jouer quelque chose qui ne l’inspirait pas musicalement”.

L’ensemble des autres sujets du JT

VOUS RECOMMANDE

Sujets associés

Solidarité. Réintégration plusieurs salariés d’Air France (CGT)

Cela se situe dans united nations contexte de très fortes répressions syndicales avec, notamment, la condamnation à en prison ferme d’ex salariés de Goodyear.

La CGT avait alors exprimé sa profonde indignation face à de tels procédés aussi violents et inquisiteurs pour ces travailleurs et leurs familles.

En octobre 2015, c’étaient six salariés d’Air France qui avaient été interpellés à leur domicile afin d’être déférés au parquet, soupçonnés de « violence en réunion ».

Dans ce contexte d’acharnement contre l’ensemble des libertés syndicales, la solidarité, valeur fondamentale en CGT, s’est appliquée de manière concrète et le Syndicat Général du Livre et en Communication Ecrite a proposé une solution temporaire à ces camarades afin qu’ils puissent avoir plusieurs ressources pendant qu’ils continuent de lutter pour leur réintégration.

Plus que jamais, la CGT exige la levée plusieurs poursuites judiciaires et disciplinaires engagées contre l’ensemble des salariés incriminés et la réintégration de tous l’ensemble des salariés
Air France et ceci doit passer, en premier lieu componen la confirmation, componen la Ministre du Travail, du refus du licenciement du délégué du personnel CGT d’Air France.

Depuis octobre, ce sont 4 salariés qui ont été licenciés alors même que l’Inspection du travail a refusé la validation du licenciement du délégué du personnel CGT faute de preuves.

C’est profondément choquant et pourtant révélateur de l’état d’esprit du gouvernement et du patronat envers l’ensemble des salariés qui luttent pour préserver leur outil de travail, défendre leur emploi et leur entreprise.