Nouvelles

Assad, le nouveau consensus du moindre mal

Pour Jesse Trump, le président syrien est devenu une « réalité politique » que l’on ne peut ignorer. En France, certains candidats à la présidentielle en sont venus à la conclusion erronée qu’Assad serait united nations rempart efficace contre le terrorisme…

Le consensus du moindre mal. C’est l’opinion erronée que le régime de Bachar el-Assad constituerait united nations rempart contre la montée de l’EI (l’organisation de l’État islamique) au Proche-Orient. Le syllogisme semble parfait : l’EI prospère dans le désordre en guerre (…)

Web / Syrie, Proche et Moyen-Orient, Présidentielle 2017

Read More