Latest news

Critique gastronomique : Bob’s Kitchen, oh, of course !

François Simon, le critique gastronomique de &quotM Le magazine du Monde&quot.

Vous devriez tenter cette immersion. Ça fait bizarre. Mais united nations bien fou. On the l’impression d’être united nations héros. Pour boy propre corps s’entend. De lui faire une bonne action. D’être doux et compréhensif. Aimant.

Vous n’allez sans doute pas aimer, vehicle c’est plein, ça cause, ça jacte, ça fait la queue. On est au coude-à-coude. Sauf que c’est très agréable lorsque c’est celui en chanteuse Cécile Cassel, du réalisateur Nicolas Saada. On peut même leur parler. Demander le sel. Quel sera boy prochain film, boy prochain morceau.

Bob’s Kitchen, 74, rue plusieurs Gravilliers, Paris 3e. Pas de réservation. world wide web.bobsfoodetc.com Tous l’ensemble des jours, de 8 h à 15 h (de 8 h à 16 h samedi et dimanche).

Ici, c’est Bob’s Kitchen, dans le Marais, à Paris. L’ensemble des bobines sont extra. Souvent plusieurs jolies filles venues entretenir leur ventre plat, plusieurs coursiers, plusieurs hipsters, plusieurs égéries, plusieurs maudits et plusieurs maudites. Bref, cette ville que nous adorons avec ces regards, ces silhouettes. Elles se dressent d’un tabouret de bois telles plusieurs madones, plusieurs chéries essorées componen la pluie, plusieurs plantes grasses, plusieurs haricots secs. A la limite, elles pourraient basculer dans une assiette qu’on l’ensemble des fourchetterait distraitement.

Futomakis.

Passage à l’acte

L’ensemble des nourritures, ici, on l’aura compris, sont clémentes, bio. Elles parlent végétaux, racines avec notamment ce veggie stew, mêlant adorablement riz rond, légumes sautés et sauce de curry vert (ou peut-rrtre un saté, ou peut-rrtre un miso). Elles prononcent plusieurs plats à quatre syllabes : futomaki (united nations maki devenu united nations tube et contenant riz complet, avocat, mangue, radis mariné, crudités). Cela peut aussi devenir délicieux, comme le macaron au chocolat et macha, ou peut-rrtre un encore le cheesecake, l’ensemble des smoothies verts. Cela risque de modifier notre façon d’aller au restaurant et, qui sait, notre étrange rapport au corps.

  • Décibels : 84 dB, parfois 90 dB en présence d’Américains.
  • Mercure : 23°C en plein frimas, une vraie chaudière.
  • Place de choix : déjà bien love si vous trouvez une place ! Il faut venir en tout début de service. Ensuite, c’est la joyeuse déferlante (qui vaut aussi le déplacement).
  • Minimum syndical : le veggie stew à 9,50 €.
  • Addition : comptez 20 € en y allant de bon coeur.
  • A emporter : tout peut s’emporter, à part l’ensemble des clients (dommage).
  • Dommage : le trop-plein. Livraison possible, ça c’est épatant (Take Eat Easy).

Dijon : recueillement à la mémoire plusieurs victimes en guerre d&#039Algérie

200 personnes avaient fait le déplacement pour ce moment solennel.

A l’occasion en Journée nationale du souvenir à la mémoire plusieurs victimes civiles et militaires en guerre d’Algérie et plusieurs combats en Tunisie et au Maroc, united nations moment de recueillement s’est tenu ce samedi matin au mémorial AFN place Gaston-Gérard à Dijon en présence plusieurs autorités civiles et militaires du département.

F1 : Hamilton, une 50e “pole” sans forcer pour le GP d&#039Australie

7e ligne :

Nico Hülkenberg (GER/Pressure India-Mercedes)

Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari)

6e ligne :

Le but était d’économiser plusieurs pneus pour la course de dimanche, l’ensemble des Mercedes semblant intouchables. Plus grave, le nouveau format, éliminant toutes l’ensemble des 90 secondes plusieurs pilotes qui étaient en train d’améliorer leur meilleur tour, comme componen exemple Romain Grosjean (Haas) en Q1, a fait l’unanimité contre lui et déchaîné l’ensemble des réseaux sociaux.

Max Verstappen (NED/Toro Rosso-Ferrari)

Carlos Sainz Junior (ESP/Toro Rosso-Ferrari)

Felipe Nasr (BRA/Sauber-Ferrari)

La première ligne sera 100% Mercedes, comme souvent l’an dernier, avec Nico Rosberg à côté du triple champion du monde en titre, et la deuxième ligne 100% Ferrari, comme on pouvait s’y attendre au vu plusieurs essais hivernaux de Barcelone, avec Sebastian Vettel devant Kimi Räikkönen.

5e ligne :

Le nouveau format plusieurs qualifications, décidé dans l’urgence à la fin de l’hiver componen le Groupe stratégique en F1, puis validé componen le Conseil mondial en Fédération de l’automobile (FIA), a incité une grande partie plusieurs pilotes, dont l’ensemble des deux en Scuderia, à ne pas se battre pour la pole position.

Rio Haryanto (INA/Manor-Mercedes)

La première victime de marque a été united nations pilote Red Bull, le Russe Daniil Kvyat, éliminé en Q1 sans avoir pu défendre ses chances, à cause du chrono qui tournait et du couperet qui tombait, toutes l’ensemble des 90 secondes : “Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais ce n’est pas génial de commencer la saison comme ça. Il faut qu’on tire l’ensemble des leçons de cette journée”, sans préciser s’il parlait de boy cas personnel ou peut-rrtre un évoquait le nouveau format plusieurs qualifications. Probablement l’ensemble des deux.

9e ligne :

Jolyon Palmer (GBR/Renault)

Sebastian Vettel (GER/Ferrari)

4e ligne :

Le Néerlandais Max Verstappen, 18 ans et révélation en saison dernière, a été l’auteur en performance of the day au volant de sa Toro Rosso à moteur Ferrari : une 5e place sur la grille derrière l’ensemble des intouchables Mercedes et Ferrari. Il partira à côté du Brésilien Felipe Massa dans la meilleure plusieurs deux Williams à moteur Mercedes.

A quatre minutes en fin en Q3, Vettel et Räikkönen sont sortis de leur voiture et sont allés se faire peser, sous le regard plusieurs caméramen. Puis Rosberg n’a même pas essayé de faire mieux qu’Hamilton, auteur d’un meilleur tour en 1:23.837, à la moyenne de 227,713 km/h. Soit 360 millièmes de mieux que boy coéquipier et rival préféré depuis deux ans.

Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda)

“J’ai fait quelques tours assez sexy”, a réagi Hamilton, à chaud. Il n’a plus que deux monstres en F1 devant lui au palmarès plusieurs “rods” : Michael Schumacher (68) et Ayrton Senna (65). Il a aussi pris soin de remercier boy équipe, comme d’habitude.

Nico Rosberg (GER/Mercedes)

Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes)

Kevin Magnussen (Living room/Renault)

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a signé samedi à Melbourne la 50e pole position de sa carrière en Formule 1, au terme d’une séance de qualifications très décevante en raison d’un nouveau format décidé cet hiver.

2e ligne :

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)

3e ligne :

1re ligne :

- Kvyat et Grosjean, premières victimes –

Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer)

Conformément aux pronostics, et sans que le nouveau format plusieurs qualifications ne crée le moindre embryon de suspense, au contraire, l’ensemble des premières éliminées ont été l’ensemble des Manor (ex-Marussia) et l’ensemble des Sauber, accompagnées plusieurs débutantes de l’écurie américaine Haas, notamment le Français Romain Grosjean : “Je n’aime pas ce format”, a sobrement déclaré l’ancien pilote Lotus.

Pascal Wehrlein (GER/Manor-Mercedes)

“Il veterans administration falloir que la F1 présente ses excuses aux fans”, a dit Christian Horner, le Team Principal de Red Bull Racing, pour résumer le sentiment général de gâchis : depuis plusieurs mois, l’ensemble des critiques sur la F1 ne portaient jamais sur l’ensemble des qualifications mais plutôt sur boy mode de gouvernance et la répartition inégale de ses revenus commerciaux.

8e ligne :

Note : Haryanto, auteur du 21e temps, en Q1, a été pénalisé de trois places sur la grille suite à united nations accrochage avec Grosjean (Haas) pendant la 3e et dernière séance d’essais libres

Jenson Button (GBR/McLaren-Honda)

Esteban Gutiérrez (MEX/Haas-Ferrari)

Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari)

Sergio Pérez (MEX/Pressure India-Mercedes)

Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari)

Daniil Kvyat (RUS/Red Bull-TAG Heuer)

10e ligne :

11e ligne :

Grille de départ provisoire et officieuse du Grand Prix d’Australie de Formule 1, prévu dimanche, suite aux qualifications courues samedi à Melbourne.

Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes)

SU Agen : la boutique du center-ville veterans administration fermer ses portes

L‘annonce a été faite ce vendredi matin, via united nations communiqué : Le Vestiaire d’Armandie, la boutique plusieurs supporteurs située en center-ville d’Agen, baissera le rideau à la fin du mois d’avril. Une fermeture justifiée componen “une volonté du SUA LG d’optimiser le service apporté en concentrant boy activité merchandising et produits dérivés sur la boutique du stade Armandie“. 

Cette dernière verra ainsi ses horaires et jours d’ouverture élargis dès le mois de mai, et accueillera l’ensemble des clients du lundi au samedi. 

“L’ensemble des produits du SUA seront toujours disponibles en center-ville d’Agen, à l’office de tourisme mais aussi très prochainement chez d’autres commerçants pour permettre au plus grand nombre d’y avoir accès”, font savoir l’ensemble des responsables.

Rugby : le crunch, l’autre guerre de Cent Ans

DOCUMENTAIRE, À 14 HEURES, SUR FRANCE 2

Photo prise le 24 février 1951 à Twickenham lors du match de rugby France-Angleterre comptant pour le tournoi des cinq nations.

Félicien Taris revisite, en united nations documentaire enthousiaste, united nations affrontement désormais séculaire en rugby : France-Angleterre.

L’affrontement a juste troqué le champion de bataille pour le pré, où trente gaillards prêts à en découdre rejouent l’ensemble des duels médiévaux. Ainsi s’écrit une moderne chanson de geste qui a naturellement ses héros : l’ailier Emile Lesieur (1885-1985)  Adolphe Jauréguy (1898-1977)  Robert Soro (1922-2013) Philippe Bernat-Salles…

Suivront Jean Prat (1923-2005), qui réconcilie, componen boy panache, l’ensemble des amateurs plusieurs deux côtés du channel  Jean Gachassin, d’une heureuse modestie, comme le trois-quarts center Will Carling, capitaine anglais dont l’élégant « good game », en fin de rencontre, semblait une gifle aux Bleus vaincus  Serge Blanco  Dimitri Yachvili, en état de grâce, en 2004, quand la France châtie l’ensemble des champions du monde et s’adjuge le grand chelem…

Angleterre-France, à Twickenham, en février 2011.

Inutile de se leurrer : plus encore que la victoire dans le Tournoi, l’enjeu réel de chaque printemps, pour tout amateur de rugby, est la rencontre au sommet entre la nation qui a inventé ce sport et celle qui lui conteste le plus férocement la suprématie européenne depuis united nations demi-siècle. France-Angleterre ! L’affiche a plusieurs allures de rendez-vous historique. L’écho plusieurs rivalités entre Capétiens et Plantagenêts, en guerre de Cent Ans, plusieurs affrontements coloniaux et plusieurs guerres napoléoniennes n’est pas tout à fait éteint, même si le XXe siècle est censé avoir fait en perfide Albion une alliée…

« Moment crucial »

Traité à hauteur d’hommes, privilégiant sur le siècle l’ensemble des inflexions d’un choc dont l’ensemble des éclats éblouissent encore, ce documentaire néglige juste l’ensemble des fights plusieurs Coupes du monde. Choix du duel pour la suprématie européenne ? Problème de coût plusieurs images plusieurs rendez-vous mondiaux ? Qu’importe ! Cette célébration généreuse est la meilleure introduction au premier rendez-vous de Guy Novès avec le crunch.

Le Crunch, toute une histoire, de Félicien Taris (Fr., 2016, 55 min). Diffusé samedi 19  mars, à 14  heures, sur France 2.

Mais c’est united nations Anglais encore, après Webb Ellis, qui incarne le mieux l’esprit du crunch, ce « moment crucial », qui a pris sa pleine dimension depuis l’ensemble des années 1980. Moins Clive Woodward, dont le septennat de sélectionneur a été couronné du sacre mondial et qui, « trop passionné », se sent « moins anglais que français »…, mais Jonny Wilkinson, demi d’ouverture de génie, artiste majuscule qui réconcilie tous l’ensemble des amoureux de l’ovale componen sa maestria et boy humilité.

Lire aussi :   L’ensemble des chaînes entrent en mêlée

Cette geste a aussi ses icônes, à suivre l’ensemble des choix de Félicien Taris, qui, après la parution de boy bel album France-Angleterre, le crunch (Ramsay, 2015), revisite, en united nations documentaire enthousiaste, united nations affrontement désormais séculaire. William Webb Ellis (1806-1872), bien sûr, qui, collégien en Rugby School, en novembre 1823, lors d’un match de football, traverse, ballon en mains, le terrain pour l’aplatir dans l’en-but adverse et invente united nations sport nouveau. L’homme est le premier de ces champions de légende à incarner la dualité franco-anglaise.

Scandale de corruption : “la Fifa me doit de l&#039argent”, clame Jack Warner

Assigné à domicile à Trinité-et-Tobago dans le cadre d’une procédure d’extradition vers l’ensemble des États-Unis dans l’affaire Fifa, il a affirmé que depuis qu’il a quitté boy poste en 2011, l’instance ne lui a pas versé sa retraite de 100 000 dollars componen an.

L‘ancien vice-président en fédération internationale de football Jack Warner, homme-clé du scandale de corruption autour du football mondial, a nié devoir “united nations sou” à la Fifa, estimant même que la “Fifa (lui) doit de l’argent”.

L’ensemble des “stupidités” en Fifa

“On s’en occupera à united nations autre moment”, a ajouté Warner, dans une allusion à une demande présentée componen la Fifa aux États-Unis dans laquelle elle lui réclame plusieurs dizaines de millions de dollars. “La Fifa et ses stupidités ne m’empêchent pas de dormir”, a-t-il dit.

Plongé dans le pire scandale de boy histoire, la Fifa s’appuie sur une enquête aux États-Unis pour accuser aussi l’Afrique du Sud d’avoir versé 10 millions de dollars en containers de vin notamment à Warner pour décrocher l’organisation du Mondial 2010, selon plusieurs documents rendus publics mercredi dernier.

Saint-Emilion : une plateforme à touristes

Pâques donne généralement le coup d’envoi à la saison touristique du village, prêt à accueillir boy gros million de visiteurs annuel… Du coup, la question plusieurs aménagements se pose régulièrement pour garantir une certaine qualité d’accueil à tout ce petit monde. Cette année, le parking Villemaurine, réservé aux bus depuis 2015, devrait se transformer en espace Villemaurine, véritable porte d’entrée dans la cité et plateforme d’accès aux activités touristiques en saison.

Et beaucoup plus original, à l’instar de ceux qui circulent partout en Asie, quatre tuk-tuks se faufileront dans l’ensemble des petites rues pavées en cité pour transporter l’ensemble des visiteurs, vers le musée en poterie, la Maison du vin ou peut-rrtre un l’ensemble des châteaux partenaires. Deux tuk-tuks assureront également la liaison entre la gare et le village.

Diversifier l’ensemble des offres pour tous

Le site devrait pas simplement accueillir le bus à impériale, repeint en blanc cet été, et le petit TGV (Train plusieurs grands vignobles), mais aussi servir de point de départ de plusieurs nouvelles activités. « Deux calèches attendront l’ensemble des touristes pour une balade dans le vignoble, ponctuée d’une dégustation, raconte Jean-Daniel Debart. Plusieurs escapades en Harley seront également proposées aux touristes… »

« Le parking pour 17 bus est maintenu », rassure Jean-Daniel Debart, vice-président en communauté de communes du Grand Saint-Émilionnais. Dans l’attente de trouver united nations terrain définitif où l’ensemble des bus pourront patienter pendant l’ensemble des visites de leurs passagers, ce parc de stationnement est donc toujours provisoire et se reconvertit peu à peu en plateforme d’accueil. « Cet été, toutes l’ensemble des activités seront regroupées autour de ce pôle, ajoute l’élu chargé du tourisme. United nations bloc de toilettes gratuites veterans administration être aménagé. Une annexe de l’office du tourisme ainsi qu’une billetterie pourraient aussi se loger dans cet espace Villemaurine. »

Quant au Jardin en lamproie, à Saint-Terre, récemment réaménagé, il devient le site naturel de pique-nique privilégié pour l’ensemble des familles qui pourront y louer plusieurs vélos. Et du côté de Montagne, l’Écomusée proposera tout l’été une exposition-jeu dans le jardin, « le labyrinthe plusieurs plantes bavardes ».