Latest news

Heureusement pour Adelina, la dépression pour un autre

C’est un pamphlet et doit être traitée comme telle.

pza zilei bun Fericire pentru Adelina, depresie pentru altaSuper bombe! Jour de Bonheur, Adelina Pestritu et se pavanaient bouquet de 101 roses. Reconnaître le style, la générosité et même de la fleuriste. Seule la couleur de la rose a changé.

 

chargement…

Macron, Hamon et Mélenchon critiquent Marine Le Pen sur la laïcité

Le thème en laïcité a cristallisé quelques tensions entre trois plusieurs cinq candidats participants au débat en présidentielle. A la question de Gilles Bouleau, « la République doit accepter plusieurs accommodements, qu’est-ce que cela doit vouloir dire ? », Benoît Hamon, le candidat du PS, a répondu en répétant être « pour la loi de 1905, toute la loi de 1905, rien que la loi de 1905 » :

Ayant reproché à Mme Le Pen de parler à sa place, M. Macron l’a ensuite accusée de « provocation » et de vouloir « diviser la société ». Puis il a déroulé boy point de vue sur la question :

Il a ensuite accusé la candidate de faire plusieurs musulmans français plusieurs « ennemis en République ».

« Je n’ai pas besoin de ventriloque »

Face à cette tirade, Benoît Hamon lui a demandé si elle remettait également en cause le Concordat en Alsace-Moselle. « La laïcité, comme ça vous arrange », lui a-t-il reproché, devant le refus de répondre de Mme Le Pen. Haussant le ton, cette dernière a interpellé l’ensemble des quatre autres candidats : « Vous ne voulez pas voir la gravité » Puis elle a tout particulièrement interpellé Emmanuel Macron au sujet du « burkini » :

Marine Le Pen a saisi cette occasion pour dénoncer une « montée du fondamentalisme islamiste depuis 1906 () sous la pression plusieurs revendications incessantes qui sont plusieurs revendications vestimentaires, alimentaires, etc. » La candidate du Front national a alors fait valoir qu’elle souhaitait inscrire dans la Constitution : « La République ne reconnaît aucune communauté. »

« Il y a quelques années, il n’y avait pas deburkinisur l’ensemble des plages. Je sais que vous êtes pour, Emmanuel Macron. »

« Pour le “burkini”, maintenant, je suis pour éviter d’en faire united nations grand débat sur la laïcité. Vous tombez dans le piège de diviser l’ensemble des Français. Pour le plus grand nombre, la religion et la laïcité ne sont pas united nations problème. »

C’est, finalement, Jean-Luc Mélenchon qui lui a répondu, arguant que Mme Le Pen ne pouvait pas « aller jusqu’à établir une police du vêtement dans la rue. () Vous voulez interdire aux gens de porter l’ensemble des cheveux verts dans la rue ? » « Le voile est united nations acte de soumission en femme », a conclu la présidente du Front national.

Emmanuel Macron à Marine Le Pen : “Je ne vous fais pas parler, je n’ai pas besoin d’un ventriloque” #LeGrandDebat https://t.co/vVOWrby1Dh

Revenant à la charge, celle-ci lui a répondu :

Après quelques rires dans l’audience, le candidat d’En marche !, plutôt discret jusqu’alors, lui a répondu sans façon : « Je n’ai pas besoin de ventriloque (), quand j’ai quelque chose à dire je le dis clairement. »

« Une femme qui s’habille comme elle veut et ne devrait se voir imposer sa tenue au motif qu’elle serait indécente, comme celle qui porte united nations foulard devant être protégée elle aussi. »

Ce qu&#039il faut retenir du premier débat en présidentielle 2017

Empêtré dans ses affaires, François Fillon a évité du mieux qu’il a pu l’ensemble des escarmouches, s’attachant surtout à utiliser au mieux boy temps de parole pour se présenter comme le seul candidat, estime-t-il, avec la carrure et le recul nécessaires. Il n’a cessé de se poser en candidat responsable, comptable plusieurs dépenses et plusieurs recettes en France, de sa dette… Pendant la séquence sur la moralisation en vie politique, il a avancé ses propositions mais a plutôt fait le dos rond. En attendant de passer à united nations autre thème du débat. Il a défendu l’intérêt en Ve République et la stabilité plusieurs institutions mais souhaite appliquer strictement la Metabolic rate : le Président préside, le gouvernement gouverne. Il a été toutefois mis en difficulté sur le plan du travail. Componen Jean-Luc Mélenchon qui lui oppose l’ensemble des 9 millions de pauvre en Allemagne alors que le Républicain y voit united nations pays modèle, notamment en temps de travail. Ou peut-rrtre un componen Emmanuel Macron sur la base légale du temps de travail. Et enfin componen Benoît Hamon. Il a été très précis sur le système plusieurs retraites. United nations dossier qu’il a pu porter et réformer alors qu’il était au gouvernement. A l’école, il veut se concentrer sur l’ensemble des fondamentaux (seventy five percent du temps scolaire) mais aussi y enseigner le respect ou peut-rrtre un la discipline. Pour lui, l’uniforme est indispensable pour “ symboliser l’unité nationale “. François Fillon souhaite aussi que l’apprentissage devienne “ la filière centrale de l’accès “ à l’emploi. Enfin, sur boy souhait de baisser la majorité pénale à 16 ans, il n’a recueilli aucun écho en part plusieurs autres candidats. 

François Fillon fait le dos rond

United nations peu plus terne qu’imaginé avant ce premier débat, intervenant parfois sur plusieurs à-côtés, Marine Le Pen n’a pas pu dérouler – mis à part sur l’immigration qu’elle entend stopper totalement et la mise en place de mesures dissuasives – ou peut-rrtre un sur le terrorisme – “ tout n’a pas été fait pour lutter “ – ses thèmes de prédilection sans être interrompue ou peut-rrtre un reprise. Pas toujours précise – sauf sur l’ensemble des chiffres de hausse d’impôt -, tentant de se sortir plusieurs thématiques imposées pour parler plusieurs indépendants ou peut-rrtre un plusieurs agriculteurs, plusieurs mutuelles (dont elle veut interdire la ), de l’autisme, elle n’a cessé de se mettre en opposition de tous l’ensemble des autres candidats, de dénoncer tout ce qui ne veterans administration pas selon elle, usant parfois componen de messages simplistes, dénonçant, componen exemple, sans cesse Bruxelles et l’euro. Même lors de boy attaque contre Emmanuel Macron, elle n’est pas précise, matamore comme elle peut l’être en meeting : “ vous avez united nations talent fou ! Vous avez parlé sept minutes et je ne suis pas capable de résumer tout ce que vous dites. On ne sait pas tout ce que vous voulez ! “
Sur le sujet du Brexit, François Fillon l’a reprise de volée : “ Le vrai murderer du pouvoir d’achat plusieurs Français, c’est vous Marine Le Pen et la sortie de l’euro, véritable chaos économique et social “. Laissant certaines attaques sans réponse, pour la présidente du FN, “il faut revenir à united nations Etat stratège et mettre en place united nations patriotisme économique” qui verrait l’Etat favoriser l’ensemble des entreprises françaises dans l’ensemble des commandes publiques.

&gt&gt Pour revivre le direct du débat

Emmanuel Macron la cible (centrale) et principale

Convaincant sur certains sujets comme la laïcité, la transition énergétique, l’ensemble des maladies chroniques, l’ensemble des perturbateurs endocriniens, le financement de l’hôpital ou peut-rrtre un quand il reproche à Marine Le Pen d’être “une droguée aux pages faits divers”. Il n’a cependant pas réussi à désarçonner Emmanuel Macron qu’il avait (lui aussi) ciblé sur le financement de sa campagne. Sur l’Education, notamment, il a précisé boy souhaite de faire du Clubpenguin, du CE1 et du CE2 sa priorité, en luttant notamment contre l’ensemble des classes surchargées (limitées à 25 élèves de plus-Mer et dans l’ensemble des zones rurales et urbaines défavorisées). Il a insisté sur la “ seule idée véritablement nouvelle “ de cette campagne : celle du revenu universel d’existence en complément de boy salaire ou peut-rrtre un pour ceux qui n’ont pas de salaire. Pour aider surtout l’ensemble des femmes surreprésentées dans plusieurs temps partiels subis. Autre point d’originalité pour le Socialiste, dans la lutte contre la délinquance. Il note que la prison rend “ plus dangereux “ l’ensemble des jeunes qui y passent vehicle la récidive est très forte. Il veut qu’on donne à la justice l’ensemble des moyens d’aider ces jeunes à comprendre leur faute, pas de l’ensemble des pardonner, mais leur permettre de s’en sortir. Enfin, sur la rénovation en vie politique, il sera pour united nations septennat unique, la fin du cumul dans le temps plusieurs mandats, l’abrogation du 49.3 et la reconnaissance du election blanc. 

&gt&gt Pour revivre le direct du débat

&gt&gt Pour revivre le direct du débat

Marine Le Pen n’a pas réussi à imposer ses thèmes

&gt&gt Pour revivre le direct du débat

Le débat a mis du temps à décoller. Mais finalement, Emmanuel Macron a été le détonateur commun. “ Si je n’étais pas là vous vous ennuieriez “ a-t-il lancé à ses adversaires. Attaqué “ ad hominen “ componen plusieurs piques frontales ou peut-rrtre un indirectes de Benoît Hamon – sur l’ensemble des financeurs de sa campagne – ou peut-rrtre un de Marine Le Pen, le leader d’En Marche ! n’a rien laissé passer, répondant du tac au tac et de manière vive. Face à la présidente du FN, il a été le plus direct : soit Marine Le Pen n’a aucune preuve pour étayer ses accusations, “et alors c’est en diffamation”, soit elle en a et alors elle doit engager une action en justice, a-t-il dit. Osant même “ Madame Le Pen, je n’ai pas besoin de ventriloque” après que la présidente du FN lui ait prêté plusieurs propos. Enfin, interpellé componen François Fillon… il a même fini componen faire reconnaître à l’ancien premier ministre, sur l’ensemble des 35 heures, qu’il n’est pas allé assez loin quand il était au pouvoir. Quitte à être parfois peut-être présomptueux. Et à parfois trop intervenir. Sur le fond, il a défendu sa réforme plusieurs retraites, ses gains de pouvoir d’achat (en supprimant plusieurs cotisations et en supprimant la taxe d’habitation), une laïcité stricte, ou peut-rrtre un plusieurs recrutements de policiers. A l’école, il propose de se concentrer sur l’ensemble des savoirs fondamentaux : avec plus d’heures de cours en primaire, et dans l’ensemble des zones d’éducation prioritaire, une rééducation à 12 le nombre d’élèves componen classe. ” à l’égalité plusieurs chances”, dit-il.

Tribun hors pair, Jean-Luc Mélenchon a eu united nations peu tendance à digresser pour imposer ses arguments. Dans boy style caractéristique – si on met de côté l’ensemble des quelques saillies bien senties au cours du débat – il a componen exemple exposé sa méthode pour revenir au plein emploi : “Discuss crée de l’emploi ? En remplissant le carnet de commandes !” Le candidat en France insoumise a dit ne pas croire “à la politique de l’offre”. “Je propose 100 milliards d’euros dans l’économie en mer, l’agriculture paysanne, l’énergie renouvelable… pour revenir au plein emploi.” Mais pour que ” l’ensemble des gens puissent vivre ” il ne faut pas regarder outre-Rhin – ” l’ensemble des Allemands ont 9 millions de pauvres, ce n’est tout simplement pas united nations modèle ” – mais ” augmenter le Smic “. Il a défendu sa mesure phare: le passage à vie République via une assemblée constituante et une nouvelle Metabolic rate qui intégrera l’ensemble des droits à l’IVG, le droit à mourir dans la dignité mais aussi une “règle verte pour garantir qu’on ne prendra pas plus à la planète que ce qu’elle peut générer”. Enfin, sur le plan en santé, il faut, selon lui ” une sécurité sociale intégrale qui rembourse one hundred percent plusieurs dépenses de santé. Et ça on sait le financer à condition de rapatrier l’ensemble des complémentaires santé. ” Il veut aussi supprimer le RSI et ” faire revenir dans la Sécu l’ensemble des indépendants qui le souhaitent “. Il estime que ” pour la première fois depuis longtemps, l’espérance de vie recule vehicle on travaille plus longtemps et qu’on est agressé componen plusieurs choses nouvelles sur le plan environnemental. “

Premier débat, diffusé lundi 20 mars 2017 sur TF1 et LCI. Ce qu’il faut retenir candidat componen candidat.

&gt&gt Pour revivre le direct du débat

Benoît Hamon souffle le chaud et le froid

Jean-Luc Mélenchon tout en retenue

Débat pour la présidentielle: la laïcité fait monter la température

François Fillon a expliqué vouloir être “le président du redressement national”.

Benoît Hamon a promis d’être “united nations président honnête et juste”, “indépendant componen rapport à l’argent et aux lobbies”.

“Je ne vous fais pas parler et je n’ai pas besoin d’un ventriloque”: accusé componen Marine Le Pen d’être favorable au burkini, Emmanuel Macron a soudainement haussé le ton à l’adresse en présidente du Front national.

Jean-Luc Mélenchon a promis qu’il serait le “dernier président en Ve république”, qui mettra fin à “la monarchie présidentielle”.

François Fillon a attaqué ses concurrents sur le fond. “La seule réponse apportée (componen ses concurrents), c’est toujours plus d’effectifs”, a-t-il dénoncé au sujet de l’école et en sécurité. “Personne n’a jamais construit 40.000 places de prison en cinq ans”, a-t-il lancé à l’adresse de Marine Le Pen.

Deuxième temps fort du débat: une passe d’armes entre Benoît Hamon et Emmanuel Macron, le premier invitant le leader d’En Marche! à la transparence sur l’ensemble des donateurs en campagne. “C’est bien qu’il y ait united nations débat à l’intérieur du PS”, a commenté Jean-Luc Mélenchon, déclenchant l’ensemble des rires en salle.

Seul candidat, avec Mme Le Pen, déjà présent en 2012, Jean-Luc Mélenchon a quant à lui tenté de faire oeuvre de pédagogie.

Trois plusieurs cinq candidats présents, François Fillon, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, ont critiqué le format du débat dès leur première prise de parole, regrettant l’absence plusieurs six autres candidats validés componen le Conseil constitutionnel (Jean Lassalle, Nicolas Dupont-Aignan, Nathalie Arthaud, François Asselineau, Philippe Poutou, Jacques Cheminade).

“Quel modèle de société?”, “quel modèle économique?” et “quelle place pour la France dans le monde?” sont l’ensemble des trois thématiques autour desquelles l’ensemble des candidats sont invités à débattre pendant plus de 02H30.

Avant de répliquer à Mme Le Pen, Emmanuel Macron s’était surtout attaché à séduire, soulignant ses points de convergence avec ses concurrents tout en fustigeant l’ensemble des “discours de guerre civile” de François Fillon sur l’insécurité.

– 15 millions d’indécis –

Emmanuel Macron a dit porter “united nations projet d’alternance profonde avec de nouveaux visages, de nouveaux usages”.

Avec seulement 66% plusieurs Français certains d’aller voter, selon une enquête du Cevipof, united nations plusieurs principaux enjeux pour l’ensemble des candidats est de convaincre l’ensemble des quelque 15 millions d’indécis ou peut-rrtre un de possibles abstentionnistes.

Le débat avait débuté componen une heure d’échanges plutôt policés sur l’école et la sécurité. Benoît Hamon avait été le plus offensif, ciblant constamment une Marine Le Pen “droguée aux faits divers” et accusée d’alimenter united nations “débat nauséabond” sur l’école.

Quarante-trois ans après le premier débat télévisé de second tour entre Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand, c’est la première fois qu’un débat voit s’affronter plusieurs candidats avant le premier tour d’une présidentielle.

Ce format à cinq est contesté vehicle il exclut l’ensemble des six autres candidatures validées componen le Conseil constitutionnel vendredi: l’ensemble des trotskistes Philippe Poutou (NPA) et Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière), l’ensemble des souverainistes Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) et François Asselineau (UPR), le centriste Jean Lassalle et le vétéran inclassable Jacques Cheminade.

La présidente du FN a fermement répliqué au candidat en droite, lui rappelant qu’il proposait dès 2006 l’abaissement à 16 ans en majorité pénale, et lui rappelant l’ensemble des “12.500 policiers et gendarmes supprimés” entre 2007 et 2012, lorsqu’il était Premier ministre.

Deux autres débats sont prévus d’ici au 23 avril, l’un sur BFMTV et CNews le 4 avril, l’autre sur France 2 le 20 avril, consacrant la télévision comme forum électoral incontournable, après déjà quatre affrontements télévisés en primaire en droite et autant à gauche.

La question en laïcité et du voile a brusquement fait monter lundi soir la température du premier débat télévisé entre l’ensemble des cinq principaux candidats à l’élection présidentielle, après une heure d’échanges plutôt policés malgré plusieurs divergences de fond sur l’école, l’immigration et la sécurité.