Latest news

JO 2016 : le programme de ce samedi 20 août

Si l’ensemble des handballeuses françaises peuvent gagner leur premier titre olympique ce samedi 20 août au soir, la délégation tricolore a encore d’autres chances de gagner plusieurs médailles pour ce dernier week-finish plusieurs Jeux. “Gwladys Épangue, en tae kwon do, catégorie plusieurs plus de 67kg, veterans administration affronter en quart de finale une combattante chinoise, et elle a une chance de médaille. Il faudra déjà passer cet obstacle“, commente Manuel Tissier, en direct de Rio (Brésil) pour France 2.

Brésil-Allemagne en feet

L’ensemble des garçons du pentathlon moderne, Valentin Prades et Valentin Belaud ont également une chance de faire aussi bien qu’Elodie Clouvel, médaille d’argent hier vendredi.
Le gros évènement de cette soirée ne concerne pas l’ensemble des Français mais s’annonce très tendu. “Tout le Brésil a l’ensemble des yeux tournés vers boy équipe de football et boy capitaine Neymar. Elle affronte l’Allemagne en finale du tournoi olympique, que l’ensemble des Brésiliens n’ont jamais pu remporter. Ce serait united nations séisme, et une fête qui durerait toute la nuit“, conclut le journaliste.
 

L’ensemble des autres sujets du JT

VOUS RECOMMANDE

Sujets associés

Fréjus : deux blessés componen balles lors d&#039une rixe à l&#039hôpital

“Une personne a sorti une arme et a tiré” avant de prendre la fuite au volant d’une voiture, a relaté Julien Laszkiewicz, le directeur de cabinet du maire (Front National) David Rachline. Trois autres personnes ont été légèrement blessées au cours ou peut-rrtre un en marge en rixe, tandis que “le bruit plusieurs coups de feu” a créé une certaine panique parmi l’ensemble des personnes présentes dans l’ensemble des environs, a-t-il précisé.

L’ensemble des deux blessés ont été pris en charge aussitôt componen l’ensemble des services de l’hôpital, a précisé le parquet de Draguignan, confirmant une information de Var-Matin. Une enquête a été ouverte pour “violences volontaires avec arme”, et confiée à la police judiciaire de Toulon.  

La rixe qui a éclaté ce samedi au sein de l’hôpital de Fréjus a pris united nations tour dramatique. Selon la mairie, celle-ci impliquait plusieurs membres en communauté plusieurs gens du voyage habitant dans l’ensemble des environs de Fréjus.

United nations Agenais aurait avoué united nations double meurtre en Allemagne

Cet Agenais d’origine mauricienne, Alain Adone, est très impliqué dans la vie associative. Il sera effectivement président d’un conseil de quartier en ville et membre du BNI.

Il a été décrit componen ses collègues incrédules comme quelqu’un de “bienveillant”, “attentionné”, “joyeux”, qui “tenait à boy enfant comme à la prunelle de ses yeux”.

Selon l’ensemble des médias allemands, le Français a avoué être l’auteur plusieurs meurtres. Le drame s’est produit mercredi, à la suite d’une dispute avec boy ex-compagne de 36 ans, la journaliste Anna Voltz. Ils s’étaient connus il y a une dizaine d’années en Lot-et-Garonne, dans une agence de presse où il travaillait encore, avant de se séparer il y a environ united nations an.

Douzens: retranché et armé, il menaçait de tout faire péter et de se tuer

Sur place également, united nations négociateur en gendarmerie pour tenter de raisonner l’homme retranché. En vain… Durant près de trois heures, la gendarmerie a ainsi tenté d’entrer en relation avec le quinquagénaire, connu pour être dépressif. Présents sur le site, le directeur de cabinet du préfet, Grégory Lecru, difficile le lieutenant-colonel Dominique Brajon ont supervisé l’intervention, avant que ne soit donné l’ordre d’investir la demeure vers 19 h 30.

United nations assaut sans éclat vehicle sans résistance, au bout duquel l’ensemble des militaires font finir componen retrouver le quinquagénaire inanimé sur boy lit, dans une chambre du second étage. Immédiatement pris en charge componen l’ensemble des pompiers, l’homme a été médicalisé sur place avant d’être conduit aux urgences du center hospitalier de Carcassonne.

C’est aux alentours de 16 heures, hier, que la gendarmerie a été alertée componen une personne qui se disait inquiète pour boy époux, avec lequel elle venait d’avoir united nations différend. Selon l’ensemble des informations que nous avons pu recueillir, cet homme de 58 ans s’était retranché dans sa maison de maître située au center du village, près du groupe scolaire, et menaçait de tout faire péter et de mettre fin à ses jours. L’ensemble des gendarmes apprenaient également que ce dernier détenait trois fusils de chasse.

(*) Psig (peloton de surveillance et d’intervention en gendarmerie) Une trentaine de gendarmes mobilisée.

Alertée hier vers 16 h, la gendarmerie nationale a mobilisé de gros moyens pour tenter de raisonner united nations homme psychologiquement fragile.

Rapidement sur l’ensemble des lieux, l’ensemble des militaires ont eu united nations premier contact avec le quadragénaire alors qu’il refermait ses volets… Et puis, plus rien. Sur l’intervention, une trentaine de gendarmes a été mobilisée, avec notamment l’appui plusieurs Psig (*) de Carcassonne et de Castelnaudary, difficile leurs homologues du Psig ‘sabre’ de Narbonne, une équivalence départementale du GIGN.

Spi à La Trinité. Bien parti, mal barré !


L'équipage du Diam 24 « Grandeur Nature Véranda » de Jean-Christophe Mourniac... L’équipage du Diam 24 « Grandeur Nature Véranda » de Jean-Christophe Mourniac (au premier plan) a bien profité en journée de vendredi. Pour la suite…

Plusieurs superbes manches vendredi mais combien samedi, dimanche et lundi ? Probablement très peu, voire aucune, si l’on se fie aux prévisions qui font état d’une météo exécrable pour l’ensemble des trois jours à venir. Avis de grand frais à coup de vent avec fortes rafales…

En complément

« On s’est éclaté »

Au classement, ça passe puisque, malgré united nations départ volé dans la 4e manche, Mourniac et ses équipiers restent en tête. Ils sont peut-être l’ensemble des vainqueurs avant l’heure de cette 38e édition. Effectivement, une règle de classe stipule qu’aucun départ ne peut être donné lorsqu’il y an advantage de 25 noeuds. Et comme l’anémomètre ne descendra pas en-dessous d’ici lundi soir… Le Spi est peut-être terminé pour l’ensemble des petits monotypes, comme l’ensemble des Open 7.50. Dans cette série, Marc Guillemot, qui navigue avec boy cousin Bertrand de Broc sur « MACSF », était pourtant bien parti : « Cinq belles manches, deux victoires, une place de 2e et une de 4e, c’est pas mal mais qu’on a aussi volé united nations départ ». Départ volé effectivement mais, là aussi, une pole position au classement.

Départs volés

Alors, ce vendredi, l’ensemble des équipages en ont profité pour enquiller plusieurs manches sous le soleil, sur united nations plan d’eau plat et dans united nations vent de 8 à 15 noeuds. Sur le rond B, celui plusieurs monotypes, le comité de course a enchaîné l’ensemble des procédures comme on enfile plusieurs perles. Cinq au total. Pour le plus grand plaisir plusieurs régatiers. A l’image de l’équipage du Diam 24 « Grandeur Nature Véranda », emmené componen Jean-Christophe Mourniac : « On termine 2e, 2e, 4e, 1e r et 1e r mais on est disqualifié sur l’une plusieurs manches que l’on gagne. Peu importe, on est très content de notre journée. On s’est éclaté sur l’eau. Le classement, on verra cela après… ».

Seuls l’ensemble des gros bateaux…

Comme tous l’ensemble des régatiers, on the regardé l’ensemble des prévisions météo pour l’ensemble des trois jours à venir. Comme eux, on the compris que l’affaire était très mal engagée avec ce bulletin météo spécial (BMS) en cours… – Samedi : vent de sud à sud-ouest 5 à 6 Beaufort (25-30 noeuds), fraîchissant 6 à 7 (30-40 noeud avec plusieurs rafales à 45 noeuds) l’après-midi, mer forte et croisée, devenant très forte. – Dimanche : vent de secteur sud-ouest 5 à 7 Beaufort avec fortes rafales, mer très forte et croisée avec une longue houle d’ouest à nord-ouest 3 à 4,5 mètres, s’amplifiant 5 à 6 mètres l’après-midi. – Lundi : vent d’ouest à sud-ouest 6 à 7, avec violentes rafales, mer très forte à grosse. Et l’ensemble des trois jours arrosés de pluie ! Du coup, vendredi soir, l’ensemble des organisateurs ont annoncé que seuls l’ensemble des gros (IRC , 1, 2 et 3) pouvaient éventuellement régater, samedi. Que toutes l’ensemble des autres séries restaient au chaud. A quai. Sage décision. Pour dimanche et lundi, c’est mal barré !

Diam 24 OD (après 5 courses) :
1. Grandeur Nature Veranda (J.C. Mourniac) 8 pts 2. Lorina – Golfe du Morbihan (M. Salomon / Q. Delapierre) 13 pts 3. Crédit Mutuel de Bretagne (N. Troussel) 14 pts. (28 inscrits)
First 31.7 (après 3 courses) : 1. Alhea (B. Albe) 5 pts 2. Bonne Nouvelle Li (P. Delhumeau) 8 pts 3. Zing Café – Bistrot du Marin (P. Monnier) 11 pts. (10 inscrits)
Grand Surprise (après 3 courses) : 1. Alternative Sailing (M. Johnson) 8 pts 2. Formation Bpjeps La Rochelle (O. Bornet) 12 pts 3. Lapprenti.com (C. Montoriol) 15 pts. (33 inscrits)
J 70 (après 3 courses) : 1. Noticia (T. Jose Maria) 9 pts 2. New Territores (R. Hugo) 9 pts 3. Virtual Regatta 70 (P. Guigne) 13 pts. (20 inscrits)
J 80 (après 4 courses) : 1. Nautica Watches (J.M. Van Der Ploeg) 12 pts 2. Ono-Eurofrits – A Viko (D. en Pedraja) 14 pts 3. Ecole Navale CV Aillee (M. Riou) 21 pts. (67 inscrits)
Longtze (après 5 courses) : 1. Groupe Alantic Arts et Métiers (M. L’Haridon) 4 pts 2. Enseirb – Matmeca Sailing Team (H. Feydit) 8 pts 3. Groupe Atlantic (X. de Cuverville) 9 pts. (5 inscrits)
Mach 6.50 (après 5 courses) : 1. Actual (Y. Le Blévec) 5 pts 2. Dbt Cev – Le Carré 56 (M. Guédon) 7 pts 3. L’Ankou (Y. Sassy / D. Cloarec) 12 pts. (9 inscrits)
Open 5.70 (après 3 courses) : 1. Nautisme en Finistère (E. Bonafous) 6 pts 2. SRR1 (T. Galliache) 6 pts 3. Côtes d’Armor (R. Maledant) 9 pts. (31 inscrits)
Open 7.50 (après 5 courses) : 1. Macsf (M Guillemot / B. de Broc) 8 pts 2. Open Game (A. Gautier) 8 pts 3. Bretagne Telecom (N. Groleau) 11 pts. (8 inscrits)
Osiris Habitable 1 (après 3 courses) : 1. Mayero (J. Passini) 3 pts 2. J4F (P. Guennal) 6 pts 3. PL Yachting (E. Kerscaven) 24 pts. (16 inscrits)
Osiris Habitable 2 (après 3 courses) : 1. Majic (F. de Hercé) 5 pts 2. Cipango Lii (F. Cuny) 7 pts 3. Insularis (A. Garcia) 10 pts. (17 inscrits)
IRC : 1. Paprec Recyclage (S. Neve) 3 pts. (1 inscrit)
IRC 1 (après 3 courses) : 1. Tiger 3 (M. Menesguen) 3 pts 2. Saga (A. Foulquier) 13 pts 3. Black-jack (E. Gicquel) 17 pts. (12 inscrit)
IRC 2 (après 2 courses) : 1. three dimensional Développeurs Immobilers (J.P. Kerlbert) 4 pts 2. J Lance 12 (D. Le Moal) 6 pts 3. Pen Koent (E. Le Men) 8 pts. (19 inscrits)
IRC 3 (après 3 courses) : 1. Cifraline 4 (D. Andrieu) 4 pt 2. JP Concepts – Bois Energi Ouest (J.F. de Premore / B. Troublé) 15 pts 3. Leclerc Hennebont (R. Fromentin) 18 pts. (32 inscrits)
IRC 4 (après 3 courses) : 1. Matamouf of Recoucou (D. Lucas) 8 pts 2. Brittany Drizzle (B. Fournier Le Ray) 10 pts 3. Loostick Too (F.X. Mahon) 29 pts. (33 incrits)
IRC Double (après 2 courses) : 1. Alligator for good (B. Recoules) 5 pts 2. Groupe 5 (P. Carpentier / G. Breteche) 8 pts 3. Charline (P. et J.F. Hamon) 8 pts. (20 inscrits)

Spi La trinité : l’ensemble des classements

La perturbation ! C’était LE sujet of the day, ce vendredi matin, sur l’ensemble des pontons. « On the intérêt à en profiter aujourd’hui vehicle samedi, dimanche, c’est baston. Et ne parlons pas de lundi ! Là, c’est la grosse cartouche ». En langage marin, une « grosse cartouche », ça signifie plusieurs vents de 30-35 noeuds établis avec plusieurs rafales à 40-45 noeuds, le tout sur united nations plan d’eau défoncé. Pas très engageant !

Lafox (47) : l&#039auteur présumé plusieurs coups mortels, déjà connu pour tentative de meurtres

Devant le magistrat du parquet d’Agen, alors en charge du dossier, Pierre Khalkhal avait expliqué avoir provoqué l’incendie face à l’impossibilité, pour lui, d’abandonner sa maison en cas de séparation conjugale. Finalement jugé componen united nations tribunal correctionnel, le père de famille avait écopé de deux ans d’emprisonnement dont vingt mois assortis du sursis. Il était reparti libre en salle d’audience, sa détention préventive effectuée à l’issue de sa mise en examen couvrant la peine ferme de sa condamnation.

Privée de leur domicile totalement détruit dans l’ensemble des flammes, la famille avait quitté la commune. En apprenant la bagarre mortelle, lundi à Lafox, Henri Tandonnet s’est inquiété de voir à nouveau le nom de Pierre Khalkhal apparaître, au point d’envisager united nations homonyme. « Je ne comprends pas ce nouveau drame. Cet homme n’était pas réputé violent. Déjà à l’époque, il avait commis united nations dérapage sérieux. Aujourd’hui, je pense beaucoup à sa famille », se soucie le maire de Moirax.

Déjà en 1992, la violence dont il avait fait preuve était aussi soudaine qu’inattendue

Au cours de boy passage devant le tribunal correctionnel en 1994, l’ensemble des enquêteurs de personnalités avaient décrit Pierre Khalkhal comme united nations homme « calme, équilibré et bon père de famille ». « Même si je cherche au fond de moi-même, je ne comprends pas », avait-il alors avancé pour expliquer boy comportement forcené lors de cette nuit d’été.

Coup de folie

La mort de Jean-Baptiste Drouadaine, 68 ans, lundi à Lafox, poignardé componen boy voisin, Pierre Khalkhal, 62 ans, a laissé la commune de l’Agenais dans united nations état de sidération. Il y a united nations peu moins de trois semaines, une énième altercation entre l’ensemble des deux hommes – qui en étaient venus aux mains – avait incité Jean-Baptiste Drouadaine à déposer plainte auprès en gendarmerie de Puymirol. Ce corps de pressure armée, Pierre Khalkhal s’y était violemment frotté il y an advantage de vingt ans. Lors de la nuit du 29 au 30 août 1992, l’ensemble des gendarmes étaient intervenus à boy domicile de Moirax pour une dispute conjugale. Pierre Khalkhal avait alors fait feu sur André Sutra, united nations gendarme du peloton de surveillance et d’intervention d’Agen de 28 ans, le blessant au brazier.

« Je me souviens de cette nuit d’août 1992 comme si c’était hier », retrace le sénateur Henri Tandonnet, maire de Moirax depuis 1983 : « Pierre Khalkhal était united nations homme travailleur, très apprécié qui avait une vie rangée. Mais me souvenir que le décès de boy père l’avait beaucoup affecté et qu’il s’était tout à coup imaginé que sa femme le trompait. Et il avait eu ce coup de folie. Sa violence était aussi soudaine qu’inattendue. Puis, j’ai appris plus tard que le couple s’était finalement réconcilié. »

« Je ne comprends pas »

Forcené

Si boy casier judiciaire était lundi, à l’heure de boy arrestation, vierge de toute condamnation – dû à la prescription plusieurs faits – Pierre Khalkhal avait, à l’époque, échappé de peu à la cour d’assises. Il avait effectivement été inculpé le 31 août 1992 pour tentatives de meurtre et destruction de bien immobilier componen incendie. La nuit précédant cette mise en examen, ce père de famille électricien, soupçonnant boy épouse d’infidélité s’était, sous fond d’alcool, « saisi de boy fusil de chasse et avait tenté de tirer sur sa femme, qui avec chance, était parvenue à détourner l’arme avant de s’enfuir chez united nations voisin », pouvait-on alors lire dans l’ensemble des colonnes de « Sud Ouest ». Puis, Pierre Khalkhal avait mis le feu à la coquette rental property de Moirax où habitaient le couple et leurs deux enfants, avant de s’en prendre aux gendarmes qui tentaient de le raisonner. C’est une fois l’habitation familiale réduite en cendres, que le « forcené », décrit comme tel componen l’ensemble des témoins, s’était rendu, dans united nations climat de tension extrême.

Mis en examen mardi pour homicide volontaire, le passé violent de Pierre Khalkhal devrait resurgir, selon toute vraisemblance, devant une cour d’assises, à laquelle il aurait toutes l’ensemble des peines du monde, cette fois, d’échapper.

Bordeaux : Pierre-Laurent, le patron du PCF, à Sciences-Po jeudi

&gt&gt&gt Jeudi 24 mars, de 17 à 19 heures, à l’IEP de Pessac-Talence, 11 allée Ausone. Entrée libre et gratuite.

Ce sera l’occasion de revisiter l’histoire du PCF mais aussi d’évoquer boy avenir, ses relations avec le Parti socialiste, avec Jean-Luc Mélenchon, sans oublier la présidentielle de 2017, la loi Travail, l’écologie ou peut-rrtre un encore la visite de Obama à Cuba.  

Pierre Laurent, le patron du Parti Communiste Français, est l’invité du prochain Grand Dental Sciences-Po Bordeaux-Sud Ouest, jeudi 24 mars. Durant deux heures, celui qui peut ¨ºtre aussi sénateur de Paris, répondra aux questions plusieurs étudiants de l’IEP.