Politique

Christine Rivière : « Tout ce que j’ai fait, je l’ai fait pour mon fils »

Christine Rivière a beaucoup aimé le cinéma américain, elle y a puisé l’ensemble des prénoms de ses deux fils, Leroy (prononcé Elroy) pour l’aîné – « C’était dans Fame », dit-elle – et Tyler, pour le cadet. C’était du temps où cette fille de forains cascadeurs travaillait la nuit comme surveillante dans united nations établissement pour handicapés moteurs et le jour dans plusieurs restaurants pour gagner de quoi élever seule l’ensemble des deux garçons qu’elle avait eus de deux pères différents.

< < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < <

« Vous imaginez ce que c’est, de voir ma mère là-dedans à 52 ans ! Elle s’est perdue dans cette histoire de religion »

< < < <

Read More