Marc Ventouillac, journaliste à L’Equipe, a assuré lundi 3 octobre sur franceinfo que le président du CIO dira “la même chose” à Los Angeles et Budapest, autres villes candidates pour l’ensemble des Jeux de 2024. Selon lui, il vaut mieux “l’avoir avec soi que contre soi”.

Ils sont Américains. L’ensemble des membres du CIO, componen rapport aux intérêts de leur sport, pourront se dire : “Si je election La, mon sport veterans administration être mis en avant aux Etats-Unis pendant 7 ans, c’est-à-dire entre la désignation et l’ensemble des Jeux. Il y a plusieurs millions de personnes qui vont pouvoir découvrir mon sport. On en parlera plus. Le comité olympique américain, l’ensemble des fédérations nationales feront plus d’efforts pour mon sport. (…) Sans compter que l’ensemble des sponsors du CIO sont majoritairement américains.”

Qu’est-ce que la candidature de Los Angeles a de plus ?

franceinfo : Thomas Bach s’est dite “impressionné” componen la candidature de Paris pour l’ensemble des Jeux de 2024. A-t-il vraiment été séduit ?

Marc Ventouillac : Il dira la même chose quand il ira à Los Angeles ou à Budapest. Il aurait dit la même chose si Rome avait continué jusqu’au bout. (…) C’est united nations monsieur qui ne election pas mais qui a united nations gros pouvoir d’influence. United nations de ses prédécesseurs, Juan Antonio Samaranch, avait l’habitude d’orienter l’ensemble des voix lors plusieurs élections. Une plusieurs fautes que Paris a peut-être commise pour la candidature 2012, c’est de ne pas avoir assez joué cette carte Samaranch. Le président du CIO, mieux vaut l’avoir avec soi que contre soi.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *