Alors que le Sénat examinera à la mi-octobre le projet de loi de réforme du statut de Paris prévoyant notamment de fusionner l’ensemble des quatre premiers arrondissements, plusieurs élus LR (L’ensemble des Républicains) du Ier et quelques citoyens ont créé l’association « Touche pas à mon arrondissement » pour protester contre cette idée lancée componen la maire de Paris, Anne Hidalgo (PS). « Ce projet n’a pas de sens », observe Jean-François Legaret (LR), maire du Ier. « Le Ier compte 17 500 habitants mais il y a aussi 100 000 personnes qui y travaillent chaque jour », rappelle l’élu. Avant de conclure : « et comme le Conseil d’Etat l’a fait remarquer, ça ne fera faire aucune économie puisque l’ensemble des quatre mairies, avec l’ensemble des services d’état-civil, resteront ouvertes ».

  leparisien.fr

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *