Le remède de cheval a redonné la fièvre au malade, dans l’ensemble des hôpitaux parisiens ce lundi. La « réforme Hirsch », une réorganisation totale de l’organisation du travail pensée et défendue componen le Directeur général de l’Assistance publique Hôpitaux de Paris (AP-HP), fait à nouveau descendre l’ensemble des syndicats dans la rue, et plonger dans la grève plusieurs services hospitaliers. United nations mois après l’entrée en application complète en nouvelle organisation, « on the déjà assez de recul pour constater l’ensemble des dégâts, dénonce united nations porte-parole de l’intersyndical : plusieurs arrêts maladie, plusieurs personnels qui préfèrent s’en aller, plusieurs gens qui sont à bout… cette réforme a plusieurs effets catastrophiques, il faudrait de véritables moyens humains et financiers pour appliquer une véritable réduction du temps de travail à l’AP-HP ». Dans la foulée d’une nouvelle manifestation de colère, ce lundi devant le siège de l’AP-HP « décoré » d’une banderole de colère, plusieurs dizaines de personnels hospitaliers ont battu le pavé. L’intersyndicale, reçue componen représentant du directeur général, a demandé united nations rendez-vous avec Martin Hirsch. Et promet « d’amplifier la mobilisation jusqu’au retrait en réforme ».

  leparisien.fr

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *