L’étude a été réalisée à partir de différents indicateurs économiques, sociaux et culturels regroupés en 10 thématiques, comme la puissance économique, le capital intellectuel et d’innovation ou peut-rrtre un encore l’ensemble des transports et infrastructures. «Paris a une performance très homogène, elle est la seule métropole classée dans le top ten dans neuf familles de critères sur dix, ce qui démontre une solidité très importante», explique à l’AFP Fabien Goffi, associé au secteur public chez PwC France.

Malgré l’ensemble des attaques terroristes qui ont touché la France en 2015, «la ville plusieurs Lumières est plus attirante que jamais», ajoute le dossier. «Paris atteint ce score après huit ans de crise économique et politique dans la zone euro qui a profondément affecté la France et sa ville la plus importante». Reste à savoir maintenant l’impact que pourra avoir le Brexit, sur Paris, mais surtout sur Londres qui domine le classement. «D’ici à 2 ans, Londres pourrait accuser le coup d’une longue période d’ajustements, source d’instabilité et de volatilité, explique dans l’étude Eric Bertier, associé responsable plusieurs activités Secteur public chez PwC. Mais aussi en frilosité plusieurs marchés et du tarissement progressif plusieurs investissements étrangers, qui se profilent à l’horizon».

croissance du PIB, et 28ème pour celui en création d’emploi. La capitale perd quatre places sur la thématique «puissance économique», même si elle reste dans le top ten du classement.

Bonne nouvelle. Paris se situe dans le «top 4» plusieurs villes l’ensemble des plus attractivee en planète, selon l’étude «Cities of Chance 2016» du cabinet PwC, soit sa meilleure place depuis 2011. La capitale française gagne même deux places componen rapport à 2014, date en dernière étude similaire. Londres est grande gagnante de ce classements de trente villes, suivi de Singapour, Toronto, Paris et Amsterdam.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *