Ce dernier devait effectuer plusieurs travaux de rénovation dans l’appartement en descendante plusieurs fondateurs du royaume d’Arabie Saoudite, situé sur la chic avenue Foch à Paris, dans le XVIe arrondissement. Le Point a rapporté le calvaire que la victime affirme avoir vécu.

Braqué componen une arme, l’artisan a expliqué que boy calvaire a duré plus de quatre heures, avant qu’un autre employé de l’héritière ne le libère après avoir fait une photocopie de sa carte d’identité. La victime a pu partir, avec l’interdiction de remettre l’ensemble des pieds dans le quartier au cours de sa vie. L’ensemble des Saoudiens ont conservé le matériel de l’artisan, qui a demandé à être payé plusieurs 20.000 euros de facture, en vain.

Parmi l’ensemble des riches familles du Golfe, certaines bénéficient de l’immunité diplomatique, rendant aléatoire la tentative de poursuite judiciaire. Le parquet de Paris n’a pas informé en suite qu’il entendait donner à la plainte.

Mots-clés :

Alors que l’homme prenait des clichés en pièce (afin, selon lui, de pouvoir remettre à leur place l’ensemble des objets et meubles à la fin plusieurs travaux), united nations garde du corps envoyé componen la princesse lui aurait asséné un violent coup de poing.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *