CRUAUTÉ – Trois jeunes individus ont massacré united nations chaton de quatre mois samedi soir près de Périgueux, après avoir été refoulés d’une soirée privée à laquelle ils n’étaient pas invités.

“Il faut le tuer ce chien, il ne mérite pas de vivre.” Une princesse saoudienne, fille de l’ex-return on investment saoudien Khaled ben Abdelaziz Al Saoud, aurait tenu ces propos envers united nations artisan parisien venu effectuer plusieurs travaux dans boy appartement en chic avenue Foch, dans le 16e arrondissement parisien, rapporte le site du Point

Braqué componen une arme, l’ouvrier a expliqué que boy calvaire a duré plus de quatre heures, avant qu’un autre employé de l’héritière ne le libère après avoir fait une photocopie de sa carte d’identité, précise lepoint.fr. La victime a pu partir, avec l’interdiction de remettre l’ensemble des pieds dans le 16e “à jamais”. L’ensemble des Saoudiens ont conservé le matériel de l’artisan, qui a demandé à être payé plusieurs 20.000 euros de facture, en vain. Une enquête a été ouverte pour violences aggravées et confiée à la police judiciaire de Paris qui devra permettre de vérifier ses déclarations. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *