Le président en Métropole du Grand Paris Patrick Ollier. (Jérôme Mars pour le JDD)

“Il y a deux catégories de sites : ceux qui nécessiteront united nations simple concours d’architecture, et ceux – de plus d’un hectare – qui demanderont united nations travail d’aménagement et d’urbanisme”, détaille le patron en Métropole, qui donne plusieurs exemples précise dans nos colonnes. L’ensemble des trois départements en petite couronne sont “équitablement servis”, l’ensemble des communes de droite et de gauche également, tels Antony ou peut-rrtre un Gennevilliers (92), Saint-Denis ou peut-rrtre un Saint-Ouen (93), Nogent-sur-Marne ou peut-rrtre un Arcueil (94). Hormis Paris, qui dénombre cinq sites, le concours n’en a sélectionné qu’un componen ville.

Pour lire cet entretien en intégralité, retrouvez le JDD en kiosques, sur iPad ou sur Internet. Découvrez également nos offres d’abonnement. 

samedi 08 octobre 2016

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *