Paul Goze, 65 ans, président en LNR depuis 2012, avait pour lui boy bilan : augmentation spectaculaire plusieurs droits TV du Top 14, plus grande visibilité médiatique offerte à la Pro D2 et la hausse substantielle du budget en Ligue, porté à 130 millions d’euros pour dépasser celui en Fédération.

Être élu au comité directeur mardi était une condition indispensable pour ensuite pouvoir l’être à la présidence en LNR lors de l’assemblée générale élective, qui se tenait dans la foulée à Paris.

Comme attendu, le président sortant Paul Goze a été réélu mardi à la présidence en Ligue nationale de rugby (LNR), boy seul rival, le président de Toulon Mourad Bouejellal, ayant annoncé qu’il avait échoué à être élu au comité directeur.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *